Lutte Ouvrière, pour faire entendre la voix des travailleurs

« Nous sommes présents pour faire entendre la voie des travailleurs, mais aussi des précaires et chômeurs » explique Thomas Jouhannaud, professeur de français et latin en collège qui mène la liste de Tours, l’une des trois listes LO dans la Métropole avec Saint-Pierre-des-Corps (Anne Brunet) et Joué-lès-Tours (Kévin Gardeau).
La rédaction

« Tout le monde parle d’écologie ou de sécurité, mais qui se soucie des vraies difficultés des gens dans cette campagne ? Prenons l’exemple de la sécurité, l’un des thèmes forts de cette campagne à Tours. C’est la surenchère sur le nombre de policiers municipaux, de caméras, etc… Mais qui se propose de traiter les vraies causes de la délinquance ? La pauvreté, le désespoir qui conduisent à des incivilités ou à la débrouille oui, mais comment faire autrement quand on n’a rien ou pas grand-chose ? C’est le système qu’il faut changer et ce n’est pas au niveau municipal que ça se joue… »

D’ailleurs LO ne propose pas un programme détaillé de projets mais une philosophie générale où il est question d’aider les plus précaires mais aussi de donner à la classe ouvrière les moyens de lutter en fournissant des locaux ou des aides pour organiser cette lutte. Améliorer le sort des travailleurs alors que les grands de ce monde et leurs représentants tourangeaux les méprisent est le mot d’ordre de LO dans cette campagne. Sans doute un message plus universel que municipal mais qui a le droit de cité dans ces municipales ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Covid-19 : la préfète rappel les entreprises à l’ordre
La préfète a adressé un courrier aux entreprises pour leur...
COVID-19 : nouvelles mesures pour lutter contre le virus en Indre-et-Loire
Les soirées, cocktails, pots etc. en positions statique debout sont...
Bernard Charret, L’agité du local
Alors que le bio, les circuits courts et les produits...