|
|
|
Castex au chevet d’Orléans
|
|
|
Castex au chevet d’Orléans

Castex au chevet d’Orléans

Suite à une rencontre avec des élus locaux, Jean Castex a annoncé mardi l’augmentation du nombre de médecins formés en région Centre-Val de Loire et la création d’une formation médicale à Orléans. Des mesures qui devraient permettre, à terme, de fixer davantage de praticiens sur le territoire.
B.V et G.M
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Une annonce « historique ». C’est par cet épithète que Stéphanie Rist, députée LREM du Loiret, a qualifié les promesses de Jean Castex survenues ce mardi pour tenter de résoudre la grave pénurie de médecins en région Centre-Val de Loire et dans l’Orléanais. La parlementaire loirétaine avait été reçue le matin même par le Premier ministre, en compagnie d’autres élus locaux, à commencer par le président de Région (PS), François Bonneau. La délégation « centrienne » n’est pas repartie les mains vides de ce rendez-vous : « Le Premier ministre a accepté le principe d’universitariser le CHRO et d’installer une formation à Orléans ! » révélait en début d’après-midi François Bonneau. « Que le CHRO devienne CHU, ça relance une dynamique et c’est important en termes de reconnaissance, réagissait le collectif 200 médecins à travers la voix du docteur Stéphane Bathellier. Mais ce n’était pas notre revendication première. » Ce collectif demande en effet depuis quelques semaines – et de façon immédiate (voir ci-dessous) – la formation de 200 médecins supplémentaires en région Centre-Val de Loire. Sur ce point, il n’a été que partiellement entendu, puisque Jean Castex a annoncé que 350 étudiants – au lieu de 300 actuellement – seraient admis sur le territoire en deuxième année de médecine dès la rentrée 2022. « C’est un premier pas, mais qui reste en deçà des 500 formations demandées (…) nécessaires pour commencer de rattraper le déficit en médecins dont souffre notre région », a reconnu le sénateur socialiste Jean-Pierre Sueur, lui aussi présent à l’entrevue de mardi à Matignon. Stéphanie Rist a cependant indiqué dans la journée de mardi que la transformation du CHR d’Orléans en CHU permettrait bel et bien, à terme, de former 200 médecins supplémentaires. « Il y a un effet d’annonce certain, mais nous restons vigilants sur la mise en application de ces décisions et de cet échéancier », indiquait déjà le docteur Stéphane Bathellier. 

Cinquante internes de plus 

En pratique, une « mission de préfiguration », composée d’inspecteurs de l’Enseignement supérieur et de l’Inspection générale des affaires sociales devra, d’ici la fin du mois de mars, rendre ses conclusions sur les conditions de la mise en œuvre, les moyens et les délais de cette grande révolution en matière de formation. En tout état de cause, la faculté de Médecine qui s’ouvrira dans la cité johannique devrait être une antenne de la fac de Tours. Mais d’ores et déjà, « dans le but de mieux répartir la formation des étudiants sur le territoire régional, la première année de médecine (PASS) de l’université de Tours pourra être suivie sur le site d’Orléans par visio-conférence dès la prochaine rentrée universitaire », annonçait Jean Castex. Le Père Noël de Matignon avait aussi d’autres cadeaux dans sa hotte, et notamment l’augmentation prévue du nombre d’internes, qui devrait passer de 250 à 300 dès 2022, puis à 350 en 2023 et seront répartis sur toute la région. « Voilà une mesure qui aura un effet quasi immédiat, se réjouit Stéphane Bathellier. Car dans 4-5 ans, ces internes pourront poser leur plaque. » En outre, l’exécutif s’est engagé sur l’augmentation du nombre d’Infirmiers en Pratique Avancée (IPA) qui devrait passer de 19 à 35 en 2022 puis à 50 en 2023. À cela s’ajoute la volonté de la Région Centre-Val de Loire de promouvoir la Validation des Acquis par l’Expérience des aides-soignants pour qu’ils puissent devenir infirmiers. De quoi potentiellement augmenter les rangs d’infirmiers et d’infirmières qui font tant défaut, aujourd’hui, dans l’Orléanais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
À Orléans, Retailleau répond à Grouard
Candidat à la présidence de son parti, le sénateur LR...
Dix ans déjà !
Sans flonflons ni chichis, nous fêtons cette semaine les dix...
Barbara Alloui Ma cuisinière bien-aimée
Pédagogue et passionnée, cette Olivétaine promeut une cuisine simple, variée...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS