|
|
|
Dans le Loiret, des candidats au profil singulier

Dans le Loiret, des candidats au profil singulier

Issus de partis mal connus, sans étiquette…
Benjamin Vasset
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Parmi la soixantaine de candidats présents dimanche au premier tour de ces élections législatives émergent quelques noms surprenants. On pense en premier lieu à Olivier Rohaut, plus connu sous le pseudo d’Oliv Oliv. Ancienne figure des Gilets jaunes puis anti-pass sanitaire, ses interventions chez Cyril Hanouna lui ont permis d’acquérir un peu d’audience médiatique. Lors du lancement de sa campagne dans le Montargois, où il a déménagé, il a ainsi pu compter sur le soutien de l’inénarrable… Francis Lalanne, lui aussi devenu au fil des mois une « figure » du mouvement anti-pass. Un mouvement dont Sarah Bertran est également l’une des têtes de gondole dans le Loiret : candidate dans la deuxième circonscription, elle a été récemment jugée par le Tribunal judiciaire d’Orléans pour outrage et tentative de dégradation lors d’une manifestation qui avait mal tourné, en mars 2022 (le verdict la concernant a d’ailleurs été rendu mardi dernier, ndlr). 

Musulmans, ouvriers, Patriotes…Signalons également que Les Patriotes de Florian Philippot, ancien lieutenant de Marine Le Pen devenu pro-Gilets jaunes et anti-pass – voire anti-vacc’ – notoire, seront représentés par trois candidats : Sylvie Lechevalier (dans la 4e circonscription), Sébastien Bibet (6e) et Sabryna Khider (1re). Dans cette première « circo », l’Union des démocrates musulmans de France (UDMF) présentera une candidate, Dounia Khuwalyd (tout comme dans la 2e avec Abdelrachid Achboune). Difficile d’en savoir beaucoup sur leurs motivations : nos tentatives pour les joindre sont restées lettre morte. Alors on se rabattra sur le site web de l’UDMF, où le fondateur du mouvement, Nagib Azergui, évoque la stigmatisation dont sont victimes les musulmans de France auprès des partis d’extrême droite, accusés d’avoir « islamisé tous les sujets ». L’UDMF est cependant suspectée par ses détracteurs de défendre des positions communautaristes. 

Le Parti ouvrier indépendant démocratique (POID), issu d’une scission survenue en 2015 au sein du… Parti ouvrier indépendant, fait quant à lui moins de vagues. Soutenu par une poignée de militants dans le département, il présentera un candidat dans la 5e circonscription en la personne de Laurent Thébault, qui affrontera notamment – attention de à ne pas confondre – une candidature de Lutte ouvrière, un parti qui présentera comme d’habitude des binômes dans toutes les circonscriptions du Loiret… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire