|
|
|
Ils sont bien, ces p’tits jeunes !

Ils sont bien, ces p’tits jeunes !

Depuis un peu plus d’un an, le Service Civique Solidarité Seniors permet à des jeunes de s’engager auprès des personnes âgées afin de lutter contre leur isolement, mais aussi de contribuer à leur bien-être et à leur autonomie. Dans le Loiret, l’expérience séduit.
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Depuis plus d’un an, le nombre de volontaires du Service Civique Solidarité Seniors est passé de 100 à 170 en région Centre-Val de Loire, selon Mickael Achard, le coordinateur régional de ce service civique consacré aux aînés. « Les retours des jeunes comme des structures sont formidables, explique ce dernier. Les jeunes créent du lien en discutant avec les personnes âgées, ce que les personnels soignants n’ont malheureusement plus le temps de faire. » Même si « la réalité est différente » d’un département à l’autre, il est plus facile de recruter pour ce service civique que pour un autre, car celui-ci « fait sens, il est concret », estime Mickael Achard. Les jeunes effectuent ainsi leurs missions au CHRO, dans des EHPAD, dans des services de soins infirmiers à domicile ou au sein d’associations comme Les Petits Frères des pauvres ou Unis-Cité. Actuellement, le Loiret compte 20 volontaires en Service Civique Solidarité Seniors. « Nous avons des volontaires à Chevilly, à Beaugency, à Saran… et nous en cherchons encore pour Saint-Jean-de-Braye, Meung-sur-Loire et même Saran ! » Pour l’automne, près d’une trentaine de volontaires sont ainsi recherchés, car le dispositif commence à être de plus en plus connu. « Je viens d’ailleurs d’organiser une réunion d’information auprès des CCAS des communes de la métropole », ajoute Mickael Achard.

Dans la durée

Le Service Civique Solidarité Seniors commence également à porter ses premiers fruits en ce qui concerne l’engagement dans le temps, car ceux qui arrivent à la fin du dispositif « continuent pour partie de s’investir de manière bénévole ou sont parfois engagés professionnellement, avec un contrat d’un an ou plus, par la structure qui les avait accueillis ». À noter qu’en avril dernier, ce sont 140 jeunes volontaires qui ont pu assister au forum régional du Service Civique Solidarité Seniors, avec la présentation de 14 métiers du secteur médico-social. De quoi susciter, peut-être, de futures vocations dans ce secteur en tension.

Plus d’infos
www.sc-solidariteseniors.fr
Pour candidater : machard@sc-solidariteseniors.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire