|
|
|
Le centre de santé sur les rails
|
|
|
Le centre de santé sur les rails

Le centre de santé sur les rails

Une autre promesse de campagne de Serge Grouard sur le front de la santé est, elle, en passe de se réaliser : à l'été 2022, un grand centre de santé devrait accueillir entre 30 et 40 professionnels et sera situé au 12-14 rue À Gault, à Orléans. Mais s’agira-t-il d’un lieu géré directement par la Ville, avec uniquement des médecins salariés par elle ? Des questions se posent. 
G.M
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp
Le centre de santé sur les rails

C’est dans une rue calme, à deux pas de l’arrêt de tram Libération, de la ligne de bus 1, non loin de la gare des Aubrais et d’Interives que se trouve le site qui abritera le futur centre de santé municipal d’Orléans. Il s’agit d’un ancien bâtiment de la DDE qui a été racheté par l’établissement public foncier local interdépartemental pour le compte de la Métropole. Une délibération actera le transfert de droit à rachat à la Ville d’Orléans en conseil métropolitain le 17 juin, et le 28 juin en Conseil municipal d’Orléans. « L’acte notarié doit être signé d’ici fin août, explique Florent Montillot, maire-adjoint d’Orléans en charge de la santé. C’est un achat de près d’1,3 M€, taxes et droits notariaux compris, pour près de 4 000 m2 de terrain et 1 000 m2 de bâtiment sur trois niveaux. Nous avions repéré plusieurs sites – tous dans le quartier Blossières – car c’est le seul à ne pas avoir de Maison de Santé Pluridisciplinaire. Nous avons choisi ce site pour des raisons de disponibilité notamment. Le lieu est également situé à l’intersection entre Fleury et les Blossières, dans une zone d’action complémentaire pour l’Agence Régionale de Santé, qui permet des aides à l’installation pour les médecins. »

Les marchés publics devraient être lancés à la rentrée pour pouvoir enclencher rapidement les travaux, car même si le lieu possède déjà des espaces de parkings en extérieur et en sous-sol ainsi que des accès handicapés, c’est un bâtiment des années 70 qui nécessite le changement total des huisseries – « il y en a déjà pour près de 400 000 €… » – et la réfection de l’étanchéité du toit. « Comme il s’agira un Établissement Recevant du Public, nous devons installer un ascenseur. Il y aura également des travaux d’assainissement et l’installation d’un éclairage à l’extérieur. » Le lieu devrait aussi accueillir des bornes électriques et des arceaux pour les vélos. C’est donc, côté travaux, un montant globalement similaire à l’achat qui est estimé. De quoi évaluer le prix de ce centre de santé à un peu plus de 2,5 M€ (mais une enveloppe de 3 M€ a été budgétée néanmoins, précise Florent Montillot).

Vers une gestion par une association ?

Concernant la gestion de ce centre et le montage juridique, « nous sommes en réflexion, reconnaît l’élu orléanais. Cela peut être une régie de la ville, une délégation à un centre associatif, une location avec vente après… ». Cependant, Florent Montillot semble plutôt pencher vers une gestion associative « pour des raisons de compétences et de relation avec les Ordres. » Rien n’est encore cependant décidé. Ce centre, qui doit ouvrir à l’été 2022, devrait accueillir entre trente et quarante professionnels de santé, des généralistes et spécialistes essentiellement, mais aussi des sages-femmes et des infirmières en pratique avancée. « Nous souhaitons y développer la télémédecine, conclut Florent Montillot. Nous travaillons toujours aussi sur l’idée de professionnels salariés. » Visiblement, salarier des médecins ne sera pas la seule option envisagée par la mairie pour remplir ce centre de santé…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
LE CLIN D’œIL
Guy Janvrot Tout naturellement
Après une carrière d’instituteur, ce photographe et naturaliste orléanais, secrétaire...
Hop Pop Hop retoque
Le festival de musique éclectique et emblématique de l’Astrolabe Hop...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS