Trois candidats, une inconnue

Trois listes sont encore lice pour le dernier tour des élections municipales à Fleury : la maire sortante Marie-Agnès Linguet (UDI, soutenue par LREM) affrontera Carole Canette (PS) et sa liste de rassemblement de la gauche (PCF-EELV). Face à elles, l'indépéndant et écologiste Stéphane Kuzbyt, soutenu par le Parti Animaliste et et l'ex-candidat Gérard Bourderiou, dont la liste du premier tour a volé en éclats… 
G.M
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Un bataille à trois très particulière va se dérouler à Fleury-les-Aubrais. En effet, après l’épisode d’une fusion contrecarrée, le candidat indépendant écologiste Stéphane Kuzbyt est officiellement soutenu, depuis le 18 juin, par Gérard Bourderiou (ex-tête de liste dont la majorité de ses colistiers a fait capoter la fusion, ndlr), mais aussi par Bernard Meunier (l’un des colistiers partisans de cette fusion). « Cela relance la campagne, affirme Stéphane Kuzbyt. Le jeu est ouvert. Nous sommes une troisième voie ! » Pour lui, les soutiens de Gérard Bourderiou et de Bernard Meunier sont d’autant plus forts que « ce sont des personnes sérieuses et respectées. » À ceux qui l’accuseraient de s’allier « à la droite », le candidat rétorque : « j’ai ma sensibilité, monsieur Bourderiou la sienne, mais on ne veut pas faire de la politique partisane. On veut agir pour la ville. Il y a les discours et les actes. Ce n’est pas une question de chapelle ! »

« Que feront les électeurs ayant voté bourderiou le 15 mars ? »

Carole Canette, elle, regarde cette fusion avortée avec ironie. « Les Fleuryssois se passeraient bien » de ces dernières péripéties politiques, analyse la patronne du PS loirétain, qui assure que Stéphane Kuzbyt s’allie bel et bien, selon elle, « avec des personnes de droite ». « On voit ce que donnent les alliances de dernière minute qui ne sont pas préparées : les Fleuryssois apprécieront… », commente la candidate PS, arrivée en tête lors du premier tour, devant la maire sortante. À ses détracteurs qui distillent, eux, l’idée d’un « retour des communistes » au pouvoir, Carole Canette répond : « c’est la gauche assumée mais sereine, celle de la solidarité et de l’égalité des chances. Il n’y a pas d’extrême gauche » sur sa liste, qu’elle juge d’ailleurs « cohérente ».

Un maire « mal élu » ?

Marie-Agnès Linguet, la maire sortante, commence elle par saluer ses services mobilisés par la crise du Covid, et qui vont enchaîner avec l’organisation d’élections qu’elle aurait préféré voir se tenir en septembre. Son regard est déjà tourné vers « la crise sociale qui se prépare. On a de nombreux habitants aux minimas sociaux. L’accompagnement au niveau social et la sécurité publique sont de véritables enjeux. » « Quoi qu’il en sorte, le prochain maire sera mal élu, reconnaît-elle. Cela questionne la démocratie ».

Cependant, la maire reconnaît qu’avec ces rebondissements, le « ciel s’est éclairci », puisque l’on murmure qu’elle pourrait bénéficier de quelques voix de la liste Bourderiou. Elle reste en tout cas prudente : « j’ai une réserve de voix, mais personne ne peut savoir vraiment ce que les électeurs de monsieur Bourderiou vont voter », prévient-elle. Qui aura la clé de cette équation ? Quel rôle jouera, enfin, la sortie de confinement dans la motivation à aller aux urnes ? Rendez-vous le 28 juin au soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Le canal d’Orléans change de main
Lors de sa dernière session, le Département du Loiret a...
Covid-19 : le ton se durcit à Orléans
Depuis lundi dernier, les bars orléanais doivent être fermés à...
Debout et unis face au fanatisme
Deux jours après le massacre de Samuel Paty à Conflans...
Événements de la semaine
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
11
Oct
Chécy – Espace George Sand
à 15 h
11
Oct
Olivet – Parvis du Moulin de la Vapeur
à 11 h 30
10
Oct
Orléans – Campo Santo
de 11 h à 21 h
10
Oct
Saint-Jean-de-Braye –Théâtre du Clin d’œil.
samedi 17 h, samedi 21 h et dimanche 16 h
ARTICLES RÉCENTS