|
|
Grosses tensions à Saint-Pryvé
|
|
Grosses tensions à Saint-Pryvé

Grosses tensions à Saint-Pryvé

Le 25 janvier dernier, le maire de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, Thierry Cousin, a été entendu par la brigade financière de la police judiciaire d’Orléans et en est ressorti libre. Depuis plusieurs mois, la commune de Saint-Pryvé intéresse les enquêteurs pour des histoires de permis de construire et de soupçons de prise illégale d’intérêts.
Gaëla Messerli
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Comme nous l’évoquions dans notre édition du 30 septembre dernier, le regard de la police judiciaire est depuis plusieurs mois tourné vers Saint-Pryvé-Saint-
Mesmin. Le maire, Thierry Cousin, reconnaît d’ailleurs avoir été entendu fin janvier par les enquêteurs pour des soupçons de prise illégale d’intérêts. « Ce fut à la suite d’une lettre qui a été envoyée à la Procureure, raconte l’intéressé. Je me doute très bien de qui elle peut venir. Les enquêteurs ont perquisitionné à la mairie et m’ont interrogé sur plusieurs permis de construire qui n’ont rien à voir entre eux. D’ailleurs, la plupart des permis, je ne les ai jamais signés. Depuis que je suis maire, je ne vais pas aux commissions d’urbanisme : dès qu’il y a un projet avec plusieurs constructions, cela va en commission puis en plénière, devant toute l’équipe municipale. Depuis quatorze ans, nous faisons comme cela en raison de ma profession. » Dans le civil, Thierry Cousin est effectivement promoteur-aménageur dans l’immobilier. 

Plusieurs opérations de constructions sur la commune cristallisent toutefois les réactions de certains administrés. « Mais ces terrains n’appartiennent pas à la Ville ! se défend Thierry Cousin. Je n’y suis pour rien si les gens déposent le bilan et vendent, ou s’ils décèdent et que leurs héritiers mettent en vente ! » Plus globalement, Thierry Cousin se défend de vouloir « urbaniser » la commune. « Nous sommes l’une des plus contraintes, explique-t-il. L’exercice arrive à son terme, et le PLU n’a jamais été changé en quatorze ans ! » Si certains riverains estiment que le PLU métropolitain sert désormais à « faire passer » certaines constructions à Saint-Pryvé, le maire dément : « Avec le PLUm, il y a des îlots. C’est beaucoup plus restrictif. C’est même un tour de vis ! » À l’instar d’autres communes de la métropole, le maire de Saint-Pryvé estime que certains terrains agricoles subsistent en centre-ville et sont constructibles. Dans le PLUm, le seul ajout de la municipalité en matière de constructibilité concernerait une zone de 1,5 hectare derrière les terrains de tennis de la Trésorerie. « Cette zone est indiquée comme zone à aménager pour le futur. Elle ne le sera donc pas avant dix ans. Après, il n’y aura plus de terrain de disponible », affirme Thierry Cousin. 

Un appel Rue Neuve 

Rue Neuve, les permis de construire d’un lotissement de 21 maisons et l’abattage des arbres sur ce terrain avaient été annulés début octobre par le Tribunal administratif d’Orléans. Une demande d’appel a été déposée à Versailles de la part de la Mairie. « Je l’ai fait sur les conseils de notre avocate, pour des questions de responsabilité, afin d’éviter un risque de dommages et intérêts envers le promoteur, explique Thierry Cousin. Le terrain est constructible, mais avec des conditions. » D’autres habitants de la commune commencent aussi à s’alarmer de possibles constructions, par exemple rue Hatton. Le maire, lui, se veut rassurant. « Il n’y aura pas grand-chose sur le terrain d’Eiffage, dit-il. Sept ou huit projets ont été refusés. Cela concerne ici huit à dix maisons en bois sur 7 000 m2. Je le répète, il n’y aura plus d’immeuble à Saint-Pryvé. » Selon l’une de nos sources, Thierry Cousin comptait prochainement annoncer sa candidature à la députation sur la première circonscription du Loiret.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christelle Clairville : Beaux arts des îles
Originaire de Guadeloupe et habitante orléanaise, cette jeune trentenaire a...
Jeanne, version Natasha
Jeanne, le nouvel album de Natasha Saint-Pier, est composé de...
« Je suis fou de cette ville ! »
À l’occasion de la sortie du film Une comédie romantique,...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS