|
|
Incertitudes sur les Fêtes

Incertitudes sur les Fêtes

À un mois du début officiel des Fêtes de Jeanne d’Arc, la Ville d’Orléans ne s’est toujours pas clairement exprimée sur leur tenue.
B.V
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

À un mois du début officiel des Fêtes de Jeanne d’Arc, la Ville d’Orléans ne s’est toujours pas clairement exprimée sur leur tenue. Jeudi dernier, en conseil municipal, Serge Grouard a expliqué que la mairie avait travaillé sur deux scénarios : l’un en maintenant l’intégralité des Fêtes, l’autre en format réduit. « Avec un objectif et deux conditions : que ces événements se déroulent dans une sécurité absolue », a assuré le maire d’Orléans. Très clairement, Serge Grouard envoie un message à la préfecture pour que les Fêtes johanniques se déroulent, même sous une forme allégée : « Il y a eu très peu d’années où les fêtes n’ont pas eu lieu. Bien sûr, l’an dernier, il y avait le confinement, mais je ne souhaite pas que cela se passe de nouveau. Ce que nous proposons en mode réduit répond à toutes les exigences les plus hautes en matière de sécurité sanitaire. »

« Je ne comprendrais pas… »

Très concrètement, le maire d’Orléans a ciblé trois événements-clés des fêtes qui, pour lui, sont prioritaires : d’abord la remise de l’Épée, qui se déroule traditionnellement à la collégiale Saint-Pierre-le-Puellier. « Dans des conditions de présence réduites, et alors que les églises sont ouvertes en France, je ne comprendrais pas pourquoi on ne pourrait pas procéder à cette remise », a insisté Serge Grouard. Deuxième événement symbolique : la remise de l’étendard. « Là encore, nous proposons un scénario réduit place Sainte-Croix, sans le spectacle de fin de cérémonie », c’est-à-dire le Son et Lumière. Dernier moment fort : le défilé du 8 mai, qui se déroulerait lui aussi en effectifs réduits. Serge Grouard n’a cependant pas fait mention du marché médiéval du Campo Santo ou de la présence ou non d’un invité d’honneur. Réponses sur ce sujet dans quelques jours… Car le temps presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire