|
|
Once Again, le Vinted local !

Once Again, le Vinted local !

Afin de lutter contre le renouvellement trop rapide des textiles proposés à la vente, deux amis d’enfance orléanais ont pris le parti d’explorer le segment du vêtement d’occasion, avec une devise : « la seconde vie, c’est moderne ! »
Ambre Blanes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Après avoir travaillé près de dix ans dans le domaine de la logistique, Anthony Boderiou et Michaël Harmant souhaitaient créer un projet qui ait du sens, écoresponsable et ayant un impact positif. En mai 2016, ils se sont ainsi lancés dans le vêtement de seconde main. Dans un premier temps, les deux associés fondateurs de Once Again créent donc un site e-commerce destiné à l’achat vente de vêtements d’occasion en France et à destination des particuliers qui n’ont pas envie ou pas le temps de vendre par eux-mêmes sur des plateformes de particulier à particulier. Ils reprennent ainsi des vêtements en très bon état, sans tache, sans bouloche et sans défaut, en suivant quelques étapes. Leur simulateur d’achat leur permet de définir un prix de rachat : de là, la personne qui veut vendre se voit recevoir un bordereau Mondial Relay pour lui faire parvenir son lot, à raison de quinze vêtements minimum. Si ces derniers correspondent aux critères qualités de Once Again, le particulier est payé en conséquence et le vêtement entame alors sa deuxième vie. Les entrepreneurs le prennent alors en photo, lui associent des caractéristiques (prix, couleur, matière) afin de le mettre en vente sur le site de façon rapide et performante. « Il y a cinq ans, on nous prenait pour des fous, se souvient Michaël Harmant. En dehors de Vinted qui a démocratisé l’achat d’occasion, il n’y avait que des vide-dressings de luxe sur le marché. »

Une boutique à Orléans

Et pourtant, Once Again a depuis doublé son chiffre d’affaires tous les ans, avec des clients répartis sur toute la France, faisant état d’une évolution des consciences chez le consommateur. De fait, l’entrepôt, basé sur Ingré – où les locaux peuvent déposer leurs vêtements en direct – contient plus de 40 000 produits…

La plateforme en ligne s’est enrichie en juin 2021 d’une boutique physique, à l’allure déco moderne et minimaliste, en lieu et place du Nouveau Magasin. L’équipe de Once Again est constituée au complet de 17 personnes. « C’est important pour nous de casser les codes de la friperie, avec un magasin propre, organisé, rangé, soigné, sans bac de tri et où l’on met les produits en valeur », expose Anthony Boderiou. Ayant constaté un essor sur la partie dépôt depuis l’ouverture de la boutique orléanaise, les associés vont mettre en place à court terme le rachat des articles en boutique à Orléans, afin d’éviter l’utilisation des transports pour leur clientèle de proximité. Selon les statistiques, 60 % des vêtements dans un dressing ne sont (plus) jamais portés : il y a donc un vrai intérêt à penser le recyclage de la fibre textile au maximum. Ainsi, le magasin dispose même d’un rayon « troisième vie » où sont mis en vente des objets recyclés type tabliers, chouchous ou protège-cahiers…

Plus d’infos
Dépôt pour le click&collect et la vente d’articles : 20 bis Rue Émile Leconte, à Ingré (45140) Boutique : 318 rue de Bourgogne – 10 h 30-19 h du mardi au samedi.
www.onceagain.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire