|
|
|
Éric Benchetrit : Couleurs café
|
|
|
Éric Benchetrit : Couleurs café
Portrait

Éric Benchetrit : Couleurs café

Les Orléanais connaissent Les Cafés d’Éric, aux Halles Châtelet, un lieu spacieux où cafés d’exceptions côtoient thés, infusions et épicerie fine… Son patron, Éric Benchetrit, cache derrière son goût pour le café une autre passion plus méconnue : l’aérobic sportif ! 
Marie-sophie gessat
1973 : Naissance à Marseille
1999 : Devient champion de France d’aérobic sportif
2011 : Obtention du titre de Meilleur Torréfacteur de France

Né à Marseille dans une famille d’immigrés algériens, Éric Benchetrit a grandi dans les quartiers de Blois, où il a passé une partie de son adolescence. La vie n’y fut pas toujours rose, mais c’est là-bas qu’il fut repéré durant sa scolarité pour ses aptitudes en gymnastique. Ses victoires en compétition lui permirent d’arriver jusqu’en équipe de France d’aérobic sportif. Il intégra ensuite le CREPS d’Aix-en-Provence, où il devint champion de France, puis vice-champion du monde par équipes… Mais avec l’âge, les blessures, et de moins bonnes performances, il songea à se reconvertir. « J’ai d’abord pu enseigner mon sport dans les clubs de remise en forme, y compris dans les collèges à problèmes », raconte-t-il. Une expérience finalement peu concluante, car ses efforts furent selon lui contraints par une « barrière de programmes peu adaptés » mise en place par l’Éducation nationale.

En plein questionnement, Éric Benchetrit se tourna alors vers un ami proche prénommé Alexandre et dont le père, importateur de café, l’avait toujours passionné par ses récits de voyages et ses connaissances. L’ex-champion d’aérobic avait aussi gardé un souvenir d’enfance tenace, se rappelant avec bonheur de « l’odeur si chaleureuse du torréfacteur proche de chez nous qui (le) réveillait chaque matin… ». Il souhaita alors se lancer dans le milieu et son ami l’accompagna dans ce challenge en lui trouvant un torréfacteur. Cependant, les banques ne suivirent pas le prévisionnel d’Éric Benchetrit, car en 2007, le marché des capsules explosait, jetant de l’ombre sur le métier de torréfacteur et donc sur le projet de boutique de l’Orléanais. « Il m’a fallu plus de la moitié de l’investissement pour que le Crédit Agricole accepte de me suivre car j’arrivais à contre-courant du marché », se souvient-il aujourd’hui.

Le torréfacteur est passé

Le nouvel entrepreneur ouvrit finalement sa boutique en 2008, mais les ventes de café ne décollèrent pas tout de suite… « Jusqu’en 2011, je n’arrivais pas à suivre mon prévisionnel, explique Éric Benchetrit. Mais le goût du challenge m’a poussé à passer le concours de “Meilleur Torréfacteur de France”. Durant neuf mois, j’ai bossé la caféiculture, l’histoire du café, la caféine sur la santé, les extractions, la torréfaction… Ma femme, qui est médecin, m’a beaucoup aidé avec ses QCM… Et au final, j’ai gagné. Et là, tout a changé sous l’impulsion des médias : la fréquentation et les ventes sont montées en flèche et j’ai pu développer mon affaire. » Dans le même temps, les capsules pas très écolos perdirent (un peu) de leur attrait, tandis que le café en grain redevenait tendance, surtout avec l’arrivée des robots-café.

Cafés Engagés

Aujourd’hui vice-président du Collectif Café, Éric Benchetrit amorce une carrière dans l’accompagnement des jeunes producteurs de café en Afrique, notamment au Cameroun. Il s’agit de leur apporter l’expertise du torréfacteur pour améliorer la qualité de leurs cafés et en faire des produits d’exceptions – tout en les rémunérant mieux – et en permettant la modernisation de leurs infrastructures. Cet ambitieux projet, porté par le programme New Generation, lui-même validé par la branche Commerce de l’Union Européenne, le CICC (Conseil Interprofessionnel du Cacao et du Café) et l’ACRAM (Agence des Cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar), lui avait été proposé par Daniel Mercier, président des Chocolatiers Français, lui-même à la tête des Chocolats Engagés. Café et chocolat : l’alliance a toujours été fructueuse ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Violette Finet : la créatrice Orléanaise qui mêle Tissus vintage et Beauté écologique 
Cette Orléanaise épanouie et multi-casquettes a créé sa propre marque...
Astrid Galaret : Aller plus haut 
Membre de l’équipe de France de vol à voile, cette...