|
|
FIN DE SAISON AUX BEAUMONTS

FIN DE SAISON AUX BEAUMONTS

Les anciennes écuries des casernes Beaumont-Chauveau sont devenues « tiers-lieu ». Leurs portes se refermeront pour l’hiver après la fête du samedi 22 octobre. Alors, quel bilan pour cette première année ?
E.M.

À vue de nez, pas loin de 300 projets. Un chiffre qui s’affinera à l’heure du bilan prévu cet hiver, après cette première saison des Beaumonts. Pour Léa Finot, salariée de la SET (Société d’Economie Mixte) missionnée par la Ville pour gérer ce nouveau tiers-lieu, cette première saison a été une belle surprise. « Nous avons reçu plein de curieux, des habitants, des associations… Certains venaient découvrir les lieux, d’autres avaient des idées pour l’avenir, ou pour le présent. Nous avons été positivement étonnés : c’est fou comme les gens se sont vite approprié le lieu ! Le programme s’est construit en fonction de toutes ces propositions, tant qu’elles respectaient nos règles du jeu », explique la jeune femme. Parmi ces règles, le fait que l’événement soit à tarif libre ou gratuit, et ouvert à tous.

Entre avril et octobre, les anciennes écuries ont ainsi vécu de mille et une manières : yoga, atelier de réparation de vélo ou de bricolage, Îlots Électroniques, Aucard de Tours, marché de producteurs locaux, friperie, hip-hop, ciné plein air, danse orientale… Ou encore 1 200 personnes pour « Au Tours des possibles », événement ludique et écologique organisé le 1er octobre dernier !

Le succès est donc au rendez-vous, dans ce lieu étonnant : sur une friche militaire de 10 hectares, les anciennes écuries sont devenues cinq halles couvertes de 1 500m2, modulables à souhait. Sur place on trouve seulement un bureau, des toilettes, quelques tables et chaises. Aux porteurs de projet de s’emparer ensuite de l’espace pour l’adapter à leur idée ! Un défi qui ne décourage pas les Tourangeaux : Léa Finot reçoit déjà des demandes pour la réouverture au printemps 2023, mais les met en attente. Après la fête du samedi 22 octobre, c’est en effet l’heure du bilan et de la réflexion pour peaufiner cette expérimentation qui se déroulera sur deux autres années. Affaire à suivre… 

  À suivre sur Facebook @LesBeaumonts37

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE

Signaler un commentaire