Restos et bistros ombragés pour un été gourmet

Dans des styles de cuisine très différents, ils ont tous un point commun : celui de vous accueillir dans des endroits cosy et reposants où la verdure et la nature tiennent une place prépondérante. Pour vous mettre au vert cet été, ils sont parfaits !
Patrice Naour
L’Auberge du Prieuré à Amboise

Le Tourbouchon à Tours : un jardin en ville

Si à Tours les terrasses sont légion en ville, les petits coins de paradis sont rares. Nous avons déniché un petit jardin secret du côté de la rue d’Entraigues où l’on sert une cuisine de bistrot d’un excellent rapport qualité-prix. La terrasse ombragée ne donne pas sur la rue puisqu’elle est dans le jardin sous les cerisiers et autres lauriers. Un havre de paix en pleine ville animé par Gaëtan aux fourneaux. Un lieu cool et décontracté idéal pour un déjeuner à l’ombre ou un dîner dans la douceur d’une soirée d’été. Et puis la carte des vins, soigneusement sélectionnés, vous offrira de multiples possibilités pour vous désaltérer avec des nectars de qualité. À visiter sans modération.

Le Bistrot du Lac à Saint-Avertin : les pieds dans l’eau

On est aux portes de Tours, en lisière de la zone d’activité des Granges Galand. Et pourtant flotte comme un air marin sur ce Bistrot du Lac posé au bord du lac du Cher à Saint-Avertin, les pieds dans l’eau ou presque. Les allées de platanes environnants donnent au lieu des allures provençales et les scintillements sur les eaux du lac illuminent votre repas. La cuisine est simple, l’ambiance conviviale et le cadre vraiment apaisant à proximité d’une zone d’activités et du camping métropolitain. Pour s’évader le temps d’un déjeuner au bord de l’eau, c’est parfait !

La Bulle Verte à Nouzilly : label déco

La Bulle Verte, c’est d’abord une immense boutique de déco bien connue des Tourangeaux. Mais c’est aussi un bistrot installé dans un lieu frais et chaleureux avec une terrasse ombragée, un bar et une cuisine extérieurs en été pour des moments dans une ambiance type « barbecue entre amis ». La cuisine est de qualité, le cadre forcément bien décoré, parfait pour une soirée au calme et au frais. Et puis la boutique de déco est à côté, vous pouvez y faire un tour pour repartir avec quelques objets et idées pour aménager votre extérieur aussi !

Emmagine – Le Bout du Monde à Berthenay : cuisine du jardin

C’est un petit resto situé à l’ouest de Tours, au bout, si ce n’est du monde, du moins de la métropole puisqu’il se dresse en surplomb de la Loire dans le bourg de Berthenay. La cuisine y est fraîche et nature, à base de produits locaux dont certains issus directement du potager de la maison. Derrière la bâtisse, un jardin verdoyant protégé de la Loire par une solide levée, on n’est donc pas au bord de l’eau mais bien abrité des vents dominants. Les odeurs de la nature environnante donnent une saveur particulière à votre repas. Un cadre enchanteur pour une cuisine tout en fraîcheur !

Le château de la Touche à Ballan-Miré : mise au green

Toujours à l’ouest de Tours se dresse le château de la Touche, le domaine sur lequel s’étend le golf de Ballan. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, il accueille une table simple pour un déjeuner en toute simplicité. La vue sur les greens alentour est superbe. Un oasis de verdure idéal pour un déjeuner, non pas sur l’herbe, mais au vert, près des greens !

L’Auberge du Prieuré à Amboise : voyage dans le temps

La bâtisse est magnifique, à l’image du lieu où elle se dresse, dans le parc du château du Clos Lucé à Amboise, l’ancienne demeure de Léonard de Vinci. Pour accéder à l’auberge, il faut d’ailleurs passer par l’entrée du Clos Lucé. Mais l’émerveillement est au rendez-vous. La terrasse, d’abord : dressée dans le parc, elle est idéale pour un repas dans la douceur de l’été. La cuisine ensuite : directement inspirée des saveurs médiévales, elle remet au goût du jour des recettes de l’époque où le restaurant était un véritable prieur comme cette poularde confite en bon vin de Chinon et purée de carottes à la girofle. Un voyage au pays de saveurs inédites dans un cadre enchanteur, parfait pour vous évader cet été !

La Boulaye à Athée-sur-Cher : cuisine de chef

Sur les bords du Cher se dresse un lieu comme on les aime : intérieur cosy et frais en été, jardin accueillant, terrasse bien dressée, cuisine soignée, accueil souriant… Le genre d’endroits où l’on a vraiment envie de se poser un long moment pour savourer, non seulement les plats d’un excellent restaurant, mais aussi la douceur d’une soirée d’été. On est dans un restaurant, la cuisine est élaborée, c’est une autre façon de s’évader par le palais cet été !

La Guizarderie à Crotelle : évasion garantie

On est à Crotelle, au nord de Monnaie. C’est une ancienne longère avec sa toiture typique en tuiles de pays derrière laquelle se dresse un jardin bien accueillant aux beaux jours. Le lieu est apaisant en pleine campagne, décoré avec goût et la cuisine y est simple, d’un excellent rapport qualité-prix. Idéal pour faire une pause gourmande au cours d’une villégiature dans cette campagne du nord Touraine où il fait bon aller prendre le frais en été.

Beaulieu-lès-Loches : L’Estaminet, café gourmet ! 

On ne présente plus l’Estaminet, c’est l’un des cafés les plus connus de Touraine car l’un des plus anciens. Il était resté dans son jus pendant des années, mais un nouveau propriétaire a repris la main il y a deux ans. Et le petit bistrot bien sympathique est devenu en plus aujourd’hui un petit resto bien pratique où l’on cuisine maison des produits locaux. Le tout dans une ambiance toujours aussi cool. Une vraie réussite bien installée aux portes de la basilique de Beaulieu-lès-Loches, magnifique village proche de Loches à découvrir sans plus attendre… Et sans éviter un détour gourmet par l’Estaminet !

Le Grand-Pressigny : Chez L, la vie est belle

C’est encore l’un de ces petits bistrots de campagne où l’on se sent pousser des ailes. Celui-ci s’est fait une spécialité de pizzas tout à fait appréciables. Il faut pour les déguster aller dans le sud Touraine, au Grand-Pressigny. Ce n’est pas la porte à côté mais il y a le musée de la Préhistoire qui est un bon prétexte pour aller traîner du côté de chez L. Bon moment assuré sur la terrasse située au cœur du village !

Chargé : le Volupia pour se mettre… au verre ! 

Quelques kilomètres après Amboise, quand on va sur Chaumont-sur-Loire, rive gauche du fleuve donc, le Volupia s’est fait une place de choix entre le coteau calcaire d’un côté et la Loire de l’autre. Côté coteau, une vaste cave propose à boire et à manger, avec une sélection de vins et de produits locaux ; côté fleuve, une belle terrasse pour se la couler douce au bord de l’eau. Un vrai bar à vins comme on les aime donc, avec ce qu’il faut de bons produits frais dans l’assiette et de bons breuvages pour, cet été, se mettre au vert et au… verre !

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Covid-19 : la préfète rappel les entreprises à l’ordre
La préfète a adressé un courrier aux entreprises pour leur...
COVID-19 : nouvelles mesures pour lutter contre le virus en Indre-et-Loire
Les soirées, cocktails, pots etc. en positions statique debout sont...
Bernard Charret, L’agité du local
Alors que le bio, les circuits courts et les produits...