|
|
Toujours de la friture sur la ligne

Toujours de la friture sur la ligne

Le dernier conseil municipal de Tours, qui s’est déroulé lundi 31 janvier, a été l’occasion pour la maire Emmanuel Denis de rappeler qu’il ne serait porté « aucune atteinte au patrimoine végétal de la ville ». Ce qui pourrait remettre en cause le tracé par le boulevard Béranger si les résultats de la 3e étude racinaire connus dans la semaine révélaient des risques pour les arbres centenaires…
Patrice NAOUR

« On ne va tout de même pas être la seule ville à ne pas pouvoir faire passer un tramway sous les platanes ! » s’est agacé Wilfried Schwartz au micro de France Bleu Touraine mercredi 2 février. Le maire de La Riche, vice-président de la Métropole aux mobilités et président du SMT (Syndicat des Mobilités de Touraine) qui pilote le projet de la 2e ligne de tramway, était amené à réagir aux différents échanges entre le maire de Tours et les deux groupes d’opposition lors du dernier conseil municipal. Emmanuel Denis, partisan de toujours de cette 2e ligne, a paru la remettre en cause : « Si cette dernière étude racinaire confirme qu’il y a des difficultés et que nous allons mettre en péril le patrimoine arboré, il nous faudra trouver d’autres solutions […] Le maire de Tours ne laissera pas défigurer sa ville, ne laissera pas défigurer le mail du boulevard Béranger ni causer des atteintes à notre patrimoine végétal. » Et le maire de Tours de regretter que la 2e étude réalisée l’automne dernier, qui a révélé les risques que les travaux pourraient engendrer sur les racines de certains arbres, ait été entreprise bien tardivement.

Quel sera le verdict du 3e diagnostic racinaire ?

Dans l’attente des résultats de la 3e étude racinaire qui devaient être connus mercredi 9 février, Wilfried Schwartz a déclaré n’écarter « aucune piste, toujours dans le souci de préserver les arbres de Béranger ». Ce qui signifie aussi qu’il n’est pas question d’envisager un autre tracé (via le boulevard Jean Royer au sud ou via la rue des Tanneurs au nord). Dès lors que le tramway est maintenu sur le boulevard, quelles sont les alternatives restantes ?

Il n’y en a pas 36 solutions pour éloigner la plateforme des arbres et ainsi réduire l’impact des travaux sur leurs racines. L’ADTT (Association de développement des transports en Touraine), met en avant deux possibilités : faire une voie sur le nord du mail et une autre au sud (mais cela doublerait le coût des travaux) ou alors installer la plateforme sur la voie sud du boulevard et non au nord comme prévu aujourd’hui. Cette voie sud est plus large et pourrait accueillir la plateforme en l’éloignant à plus de 5 m des arbres, ce qui serait une distance suffisante si l’on se réfère au projet établi par l’ADTT. Il n’est pas exclu de voir la ligne de tramway changer de voie… Mais on n’est plus à un zigzag près pour cette 2e ligne qui n’a pas fini de causer de la friture sur la… ligne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE

Signaler un commentaire