|
|
Cinq ans qu’ils nettoient !
|
|
Cinq ans qu’ils nettoient !

Cinq ans qu’ils nettoient !

Le collectif Je nettoie ma Loire organise le 9 février son opération mensuelle de ramassage de déchets en bord de Loire. L'occasion de revenir sur les activités de ce collectif qui fêtera ses cinq ans au mois d’avril.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Fondé il y a bientôt cinq ans, le collectif Je nettoie ma Loire organise des ramassages de déchets chaque mois, « voire plus dans des lieux qui le nécessitent, comme à Latingy à Mardié, où la forêt alluviale retient les déchets laissés par les eaux lorsque la Loire monte, témoigne Maddy Amorim, la fondatrice du collectif. La première fois, nous avions retiré plus de 750 kg de déchets ! Nous essayons d’intervenir avant que la végétation ne les recouvre. » À chaque rendez-vous, en moyenne 25 à 30 personnes participent sur site, soit près de 250 personnes au total : « Il y a un noyau dur, observe Maddy Amorim. On observe une vraie régularité dans la durée et, d’ailleurs, d’autres collectifs se montent sur Orléans. »

Mais l’action du collectif ne se limite pas au seul ramassage : il propose en effet des ateliers une fois par mois, en partenariat avec l’Aselqo Madeleine. « Ce sont des ateliers avec des bricolages, du tricot, mais aussi de la création de jeux ou des supports qui nous permettent de faire nos opérations de sensibilisation autour des déchets. À partir d’avril, le collectif prévoit aussi une action de sensibilisation régulière aux mégots de cigarette sur les bords de Loire, en déambulation, « à des heures différentes. Nous allons distribuer des cendriers de poche fabriqués à partir de briques de jus de fruits. C’est recyclable et ça coûte zéro euro ! », poursuit Maddy Amorim.

Une projection fin avril

2020 est enfin une année particulière, car le collectif fêtera ses 5 ans en avril. « C’est un exploit d’avoir déjà duré aussi longtemps. Nous ne sommes plus moqués comme au début, car ce que nous faisons rejoint aujourd’hui les préoccupations des citoyens. » De quoi donner envie d’organiser fin avril, a priori le 25 avril, une projection « autour d’un film positif en lien avec les déchets et la Loire, mais aussi des jeux, des ateliers… Nous cherchons d’ailleurs un partenaire pour nous aider. » Une fête en intérieur plutôt qu’en bord de Loire, mais qui n’empêchera pas, le 5 avril prochain, de réaliser un ramassage « dans un esprit festif », prévient Maddy Amorim.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...