|
|
|
Enseignement supérieur à Orléans : Où en sont les grandes écoles ?
|
|
|
Enseignement supérieur à Orléans : Où en sont les grandes écoles ?

Enseignement supérieur à Orléans : Où en sont les grandes écoles ?

Orléans compte déjà deux grandes écoles aujourd’hui, avec Polytech’Orléans, ouverte depuis 2002, et l’ISC Paris, implantée depuis l’an dernier. En 2021, ce sont deux écoles supplémentaires qui viendront les rejoindre avec d’abord AgroParistech, qui doit ouvrir en février, mais aussi l’ESTP, en septembre 2021.
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Dans son projet métropolitain, Orléans, dixit les services compétents, avait « affirmé sa volonté de faire monter en gamme ces fonctions supérieures et de jouer son rôle de capitale régionale dans le domaine de l’enseignement supérieur ». D’où un appel à manifestation auprès des grandes écoles lancé par Olivier Carré, en tant que président de la Métropole, au printemps 2018. 

Sans trop s’avancer, on peut dire aujourd’hui que cet appel a été entendu, puisque ce sont trois grandes écoles qui ont souhaité venir s’implanter dans la cité johannique et rejoindre Polytech’Orléans, école d’ingénieurs orléanaise historique née en 2002 de la fusion de l’école supérieure de l’énergie et des matériaux (ESEM) et de l’école supérieure des procédés électroniques et optiques (ESPEO).

L’ISC Paris se projette 

Installé depuis la rentrée 2019 dans l’ancien collège Anatole Bailly, l’ISC Paris, grande école de commerce et de management reconnue par l’État, membre de la Conférence des Grandes Écoles, accueille pour sa première année près de 60 étudiants à Orléans. « Alors qu’une trentaine était initialement attendue !, prend soin de préciser la Métropole. Et pour la seconde année, ce sont près de 170 étudiants qui vont intégrer l’école, contre seulement 90 attendus. » Pour la rentrée 2020, l’ISC Paris ouvrira d’ailleurs sa première promotion de première année de « Programme Grande École », qui suivra le même programme qu’à Paris. Ce programme permettra aux étudiants de classes préparatoires et à des étudiants de bac+2 sélectionnés sur concours d’accéder à cette formation de haut niveau reconnue à l’international. La deuxième année du « Programme Grand École » devrait ouvrir à la rentrée 2021. Au total, 700 étudiants sont attendus à l’horizon 2028 sur ce site de l’ISC Paris en cœur de ville. Côté travaux, si la première tranche de 1 000 m2 a été livrée pour la dernière rentrée, 2 500 m2 supplémentaires sont attendus pour septembre prochain. Une troisième et une quatrième tranches doivent être ensuite réalisées, respectivement pour septembre 2021 et en 2022.

AgroParisTech arrive à La Source 

C’est avec un peu de retard qu’AgroParisTech, grande école européenne qui forme des ingénieurs et des managers dans le domaine du vivant et de l’environnement, ouvrira quant à elle ses portes à La Source en février 2021 (la rentrée était à l’origine annoncée pour septembre 2020, ndlr). Après l’Agreen Lab’O, incubateur dédié aux métiers verts de demain et au e-végétal, dont la première pierre a été posée en décembre dernier, AgroParisTech va s’installer au printemps dans cet espace pour véritablement former avec la serre de l’Université le Campus Xavier Beulin. En effet ce bâtiment, qui va abriter l’école supérieure spécialisée dans les sciences du vivant existe déjà, puisqu’il s’agit du Centre d’innovation sur le campus de La Source, mais il a été acquis en janvier dernier. D’où des travaux annoncés pour le printemps par la Métropole, « avec 1 600 m2 de laboratoires et salles d’enseignement » à aménager. 

« Orléans veut jouer son rôle de capitale régionale dans le domaine de l’enseignement supérieur »

Particularité d’AgroParisTech Orléans : elle proposera dès son ouverture une chaire cosmétique « Dominante Production des cosmétiques », en lien avec la Cosmetic Valley. On y trouvera des modules de spécialités cosmétiques ou industrie de la santé du cursus d’ingénieur, aussi bien en formation initiale qu’en apprentissage, mais aussi des formations de recherche (masters et doctorats) ainsi que des formations spécialisées et masters exécutifs à destination des cadres de l’industrie cosmétique. Une centaine d’étudiants sont attendus à l’horizon 2025. Pour la première rentrée, 30 étudiants étaient initialement annoncés. 

ESTP, la dernière attendue 

Grande école d’ingénieurs en travaux publics, bâtiments et industrie et établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général, l’ESTP devait initialement s’installer dans les locaux de l’ancien collège Bailly avec l’ISC Paris. Mais finalement, le lieu et la configuration n’étaient pas adaptés à cette école. Après études de faisabilité pour l’implantation d’ESTP en centre-ville d’Orléans l’an dernier, ce sera bien sur le site de la ZAC Carmes-Madeleine que l’école s’installera, avec une ouverture annoncée pour septembre 2021. 300 étudiants devraient y étudier à l’horizon 2025. 

Le programme de formations de l’ESTP Paris sera similaire à celui des étudiants parisiens de la spécialité Génie Mécanique et Électrique, efficacité énergétique, recrutés après un bac +2 et donnant accès au même diplôme d’ingénieur, grade de Master. À noter que les options de troisième et dernière année d’ingénieur ouvertes à Orléans seront accessibles aux élèves ayant suivi indifféremment les deux premières années à Orléans, Paris, Dijon ou Troyes. Lors de la signature du protocole d’entente marquant l’arrivée des grandes écoles à Orléans en décembre 2018, c’était une première promotion orléanaise de 36 élèves qui était annoncée pour la première année d’existence orléanaise de l’ESTP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...