|
|
|
Le naturisme résiste au Covid !
|
|
|
Le naturisme résiste au Covid !

Le naturisme résiste au Covid !

Depuis près de 66 ans, le camping Les Bogues, à Saint-Cyr-en-Val, géré par l'association Joie et santé, fait le bonheur des naturistes. Et malgré l'épidémie, le camping a connu une belle saison, l’an dernier…
G.M
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Malgré le temps froid et gris de ce début d’année, le soleil semble au beau fixe pour le camping des Bogues, à Saint-Cyr-en-Val. « En effet, nous n’avons pas eu de cas de Covid et nous avons eu de belles saisons ! », sourit Albert Richard, le président de l’association Joie et Nature, laquelle compte environ 140 adeptes de la vie nue dans la nature et gère en parallèle le camping avec une quinzaine d’adhérents. Dans ce camping, ceux-ci peuvent s’y adonner à leur activité favorite, « mais nous avons aussi une clientèle de passage majoritairement étrangère, précise Albert Richard. Cependant, comme les Français sont davantage restés en France depuis le début de la crise sanitaire, nous avons explosé nos chiffres ces dernières années ! » 

Dans le détail, 109 familles hollandaises ont donc été accueillies (pour une ou plusieurs nuitées, en emplacements ou bungalows de location) l’an dernier aux Bogues, ainsi que 58 familles françaises et 13 belges. Le reste de la clientèle était composée de campeurs allemands, suisses et d’autres nationalités… 92 visiteurs sont également venus à la journée, sans dormir. Pour le président de l’association Joie et Santé, l’installation récente de la piscine chauffée sur le site a certainement joué sur cette fréquentation, permettant une saison plus longue. Le camping est désormais ouvert du 1er mai au 30 septembre.

Où sont les jeunes ?

Pour ce qui est de l’avenir de ce camping de 70 emplacements comptant une quinzaine d’emplacements et quatre bungalows pour les vacanciers non-adhérents, l’association envisage de refaire son terrain de pétanque ainsi que de créer un coin zen à la place de la pataugeoire. Mais même si les membres de Joie et santé sont dynamiques, Albert Richard reconnaît que la moyenne d’âge des adhérents tourne aujourd’hui autour de 60 ans et que les plus jeunes ne semblent pas, pour le moment, vouloir reprendre le flambeau…  « Je suis vice-président de la Fédération Française de Naturisme et je constate qu’aujourd’hui, les jeunes veulent plutôt « consommer », continue-t-il. Ils préfèrent cela que de s’occuper d’un terrain ! Les séances naturistes organisées au Grand Chambord, à Saint-Laurent-des-Eaux, rencontrent d’ailleurs beaucoup de succès ». Albert Richard estime que le décrochage se situe entre 20 et 30 ans. « On va donc attendre qu’ils aient la quarantaine ! » plaisante-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...