|
|
|
Rentrée scolaire dans l’Académie et les établissements orléanais Les écoles vont s’adapter
|
|
|
Rentrée scolaire dans l’Académie et les établissements orléanais Les écoles vont s’adapter

Rentrée scolaire dans l’Académie et les établissements orléanais Les écoles vont s’adapter

Covid-19 ou pas, la rentrée aura bien lieu le 1er septembre – n'en déplaise à certains...– dans l’Académie d’Orléans-Tours. Décryptage des conditions et des nouveautés de la  rentrée 2020/2021 dans les écoles du premier degré d’Orléans.
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Rentrée scolaire dans l’Académie et les établissements orléanais

Au rectorat de l’Académie Orléans-Tours, on voulait, vendredi dernier, faire taire les rumeurs quant à un éventuel décalage de la rentrée scolaire : celle-ci « aura bien lieu avec le protocole sanitaire en place depuis le 20 juillet, et qui est un peu plus souple que celui de juin, assurait le service communication du rectorat. Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans et l’on reste dans le respect des gestes barrières. »

Côté programmes, l’année sera la dernière « de la réforme du lycée », avec une généralisation du baccalauréat qui sera évalué en partie en contrôle continu, mais aussi avec des épreuves terminales ainsi qu’un « grand oral ». Pour la voie professionnelle, la réalisation d’un chef-d’œuvre est également prévue. En outre, l’Académie Orléans-Tours poursuit son travail en matière de lutte contre les inégalités et le décrochage – l’Académie affiche effectivement un taux d’élèves décrocheurs de 4 %, contre 5 % à l’échelle française –. Pour cela, après les vacances apprenantes « qui ont très bien fonctionné, les communes ayant joué le jeu » (pour l’occasion, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, s’est même déplacé en août dans le Loiret, ndlr), le rectorat mettra l’accent sur l’opération « devoirs faits ». Place également à un site Internet baptisé masecondechance.fr et un numéro vert (0 800 12 25 00) afin de permettre de rattraper des décrocheurs ou leurs parents. Mais l’idée générale, après cette année bien particulière, est une rentrée « sur une note positive avec une rentrée en musique. L’école, ce n’est pas seulement les maths et le français : il y a le sport, l’éveil à la culture et aux arts plastiques… »

Un masque pour les ATSEM ?

Dans les écoles orléanaises, on se prépare à accueillir les élèves le 1er septembre, tout en scrutant d’éventuelles modifications de dernière minute en matière de protocole sanitaire. « On reste sur le dernier protocole qui a été assoupli, commentait lundi soir Chrystel de Filippi, adjointe au maire à l’Éducation. Le port du masque est obligatoire pour les adultes en élémentaire, mais on réfléchit s’il est nécessaire de l’installer pour les ATSEM en maternelle, car les enfants de cette tranche d’âge sont sensibles aux expressions du visage. »

Côté infrastructures, en dehors des travaux de maintenance annuels dans les écoles (comme dans celle du Jardin des Plantes, par exemple), le « gros chantier s’est porté sur le groupe scolaire René-Guy Cadou, où les élèves de l’élémentaire avaient déjà intégré l’ancien collège rénové de la Bolière. Là, c’est la maternelle qui a été concernée. » Quid, d’ailleurs, pour l’avenir, de la construction de nouvelles écoles, comme cela était ainsi envisagé, notamment sur le site Porte-Madeleine, lors du mandat précédent ? Les réflexions, sur ce sujet, semblent aujourd’hui en suspens : « les effectifs sont actuellement plutôt en stagnation, justifie Chrystel de Filippi. Nous accueillons autour de 10 000 enfants aujourd’hui à Orléans. Nous sommes, par contre, en train de réfléchir à comment augmenter le nombre de places au niveau des centres de loisirs, car nous n’arrivons pas à satisfaire toutes les demandes. Aujourd’hui, nous accueillons en effet près de 800 élèves les mercredis. Si nous pouvions obtenir 30 places de plus, ce serait bien. »

À moyen terme, la nouvelle élue estime également qu’il faudra poursuivre « pendant le mandat, les travaux d’isolation thermique afin de garder la chaleur l’hiver et de faire des économies, mais aussi de se protéger de la chaleur. » Afin, justement, de permettre aux élèves de se rafraîchir, la municipalité réfléchit aussi à l’aménagement des cours des écoles. « On regarde ce qui a déjà été réalisé dans d’autres villes au niveau plantes ou brumisateurs, par exemple… »

Autre réflexion lancée par la Ville d’Orléans : la possibilité d’élargir les horaires d’accueil du périscolaire le soir, « en concertation avec les personnels, pour faciliter la vie des parents. Qui n’a jamais connu le stress d’arriver à temps pour venir chercher son enfant ? », demande ainsi l’élue orléanaise à l’Éducation. En sus, bonne nouvelle pour le porte-monnaie des familles : il n’y aura, à Orléans, pas d’augmentation des tarifs, « aussi bien pour la cantine, le périscolaire que pour les centres de loisirs. »

Pas d’augmentation des tarifs

À la cantine, justement, la tendance sera de rendre plus présents les produits locaux dans les assiettes. Côté périscolaire, la municipalité a décidé de renforcer l’aide aux devoirs : « nous allons, avec l’aide des professeurs, identifier les besoins afin de proposer des ateliers sous forme de petits groupes de trois ou quatre élèves encadrés par des personnels bac +2, précise Chrystel de Filippi. Ce sera dans toutes les écoles, car certains enfants ont souffert du confinement, qu’ils vivent en REP + comme dans les autres quartiers. » Pour l’adjointe à l’Éducation, il y a une volonté, sur les temps scolaires et périscolaires, de renforcer « l’accès à la culture aux enfants. Cela se fera en concertation avec les enseignants notamment. On peut penser à faire assister les élèves aux répétitions de l’orchestre symphonique ou aller au théâtre, par exemple. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...