|
|
|
Alran sort à Orléans
|
|
|
Alran sort à Orléans

Alran sort à Orléans

L’artiste parisien Vincent Alran, révélé à Orléans par Gil Bastide, expose en ce moment ses toiles au Théâtre d’Orléans. Il jette un regard subtil sur le monde du spectacle, tout en livrant une superbe déclaration d’amour aux femmes. À voir sans modération.
Benjamin Vasset
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

L’exposition devait se tenir en avril dernier, mais pour les raisons que vous connaissez, elle a été repoussée et se tient désormais jusqu’au 18 octobre dans les murs du Théâtre d’Orléans. Il aurait en effet été dommage de se priver du travail de Vincent Alran, lauréat de l’exposition européenne de Nîmes en… 1987. L’homme exposa pour la première fois à Orléans en 2006, chez Gil Bastide. L’ancien galeriste, également co-commissaire de cette expo au Théâtre (avec Ludovic Bourreau) est dithyrambique quand il évoque celui qui est devenu son « ami ». « C’est le pote que tout le monde aimerait avoir, dit-il. Mais au-delà de l’homme, c’est un bel et bon artiste, qui a vraiment un univers. Son travail est très en place ; et il m’épate encore dès fois… Pourtant, il est toujours un peu surpris du succès que remportent ses toiles ».

Alran a en effet exposé à Paris, à Bruxelles ou à New York, et il est apparemment très côté, depuis deux-trois ans, en Italie. Ce n’est pas si étonnant que cela, tant son œuvre apparaît à la fois franche et fine, ne se prenant pas au sérieux pour deux sous. L’humour que l’artiste instille dans ses tableaux et ses titres ravit le cœur ; Alran peint par petites touches, travaille avec précision ses fonds de toile avant de donner libre cours à son trait, un trait « très sûr, fait remarquer Gil Bastide. Cela pourrait vite faire naïf et scolaire, mais rien n’est laissé au hasard. » L’exposition se tenant au Théâtre d’Orléans, des références au monde du spectacle ont évidemment été intégrées dans la quarantaine de toiles originales livrées par Alran. On y voit notamment nombre de « petites starlettes » que l’artiste met en scène, clope au bec, à la manière des pin-up des années 60. Et ces cœurs, grands ou petits, qui signent son travail, symbolisant à la fois son amour du cabaret, de la danse et des femmes. Alran a d’ailleurs peint la regrettée Madame Peel, de Chapeau melon et bottes de cuir, dont l’interprète, Diana Rigg, est décédée il y a quelques jours.

Joueur de rugby amateur, le peintre respire le bonheur de vivre, et cela se voit, cela se sent. « Son travail est très gai, commente Gil Bastide. D’autant que, pour cette exposition, je lui ai dit : « je veux voir du rouge dans tes toiles ! » ». L’artiste a bien entendu cette recommandation, et le rendu est plein de peps, pétillant à souhaits, comme cette coupe de champagne qui nous donne envie de plonger (les lèvres) dedans ! On notera enfin la scénographie étonnante, puisqu’Alran a peint sur des fauteuils également mis à la vente ! Un sens du décalage qui a séduit à une autre époque Maxime Le Forestier, lequel confia il y a quelques années au peintre la confection de la pochette d’un de ses disques. Durant tout le mois d’octobre, c’est à Orléans qu’Alran délivre  joliment sa petite musique.

C’est où ? C’est quand ?
Au Théâtre d’Orléans
Boulevard Pierre Ségelle – Orléans
T. 02 38 62 45 68
Ouvert tous les jours, même le dimanche.
Entrée libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...