|
|
Stages : l’appel des autorités 
|
|
Stages : l’appel des autorités 

Stages : l’appel des autorités 

Le 8 avril dernier, la préfète de la région Centre-Val de Loire, le président du conseil régional et la rectrice de l’Académie d’Orléans-Tours ont lancé un appel à la mobilisation massive et immédiate pour les stages des jeunes avant l’été. 
A.B
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Les pouvoirs publics, alertés par les étudiants sur l’absence d’offres de stage sur la période printemps-été en particulier, ont lancé la semaine dernière un appel à destination des entreprises, administrations publiques et associations qui pourraient proposer des stages au sein de leurs structures. Car après avoir fait part de leurs difficultés actuelles en termes de précarité notamment, les étudiants s’inquiètent désormais fortement pour leur avenir. « La formation des étudiants n’a pas pu être dispensée de façon optimale et dans les meilleures conditions possibles, a ainsi fait remarquer Théophile Sornique, vice-président étudiant de l’Université d’Orléans. L’intégration sur le marché du travail doit désormais être optimale. » « Serions-nous la génération sacrifiée ? », ont ensuite demandé d’autres représentants d’associations étudiantes. Ces difficultés se traduisent par des chiffres : 1 500 manifestations d’intérêt sont nées auprès des associations en région ce printemps. La CCI du Centre fait quant à elle état de 1 200 alternants en recherche de stage et l’association SESAME emploi recense 7 000 offres de stages pour… 14 000 candidatures. Marielle Brame, la présidente de l’UNEF Orléans, a rajouté : « après avoir trouvé son stage, et au moment de la signature qui intervient dans un second temps, la situation se complique, car il y a des laissés sans suite… »

Tous les interlocuteurs ont fait état d’une tension dans l’activité économique sans précédent et du développement du télétravail comme d’un obstacle à la formation. « Pour autant, je pense que des chemins existent et que l’action solidaire prévaut à la volonté d’abandonner », a espéré la préfète, Régine Engström. Les élus locaux, veulent, eux éviter à tout prix la fuite du territoire au profit de la capitale. « Les entreprises de la région Centre-Val de Loire ne répondent pas aux demandes de stage, a d’ailleurs raconté Quentin Bravo, représentant d’étudiants tourangeaux. Celles de la région parisienne répondent beaucoup plus vite et de manière plus accueillante… »

« Faire un effort »

Concrètement, si la ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a repoussé la possibilité de valider son stage jusqu’à la fin de l’année civile 2021, le retard accumulé avant l’accès au marché du travail ne va faire qu’accentuer certaines précarités, puisque tous les stages ne sont pas gratifiés et que l’accès à Pôle Emploi est refusé aux étudiants. Les étudiants et les professionnels se demandent donc aujourd’hui : « que fait-on concrètement ? » Il semblerait que la réponse ne puisse venir que des entreprises elles-mêmes, à qui l’on demande de « faire un effort », si tant est que celles-ci puissent peut-être être mieux mises au courant des avantages mis en place par l’État et/ou la Région. « Il est toujours question de faire preuve de ténacité, a glissé un étudiant. Cela fait un an que nous avons prouvé que nous en étions capables. Maintenant, un peu d’aide extérieure serait la bienvenue… » Avis à la population. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...