|
|
Une nouvelle Maison départementale de la Solidarité à Saint-Pierre-des-Corps
|
|
Une nouvelle Maison départementale de la Solidarité à Saint-Pierre-des-Corps

Une nouvelle Maison départementale de la Solidarité à Saint-Pierre-des-Corps

Rédaction

Quelques semaines après celle de Montlouis-sur-Loire, le Conseil départemental a inauguré mardi 25 janvier à Saint-Pierre-des-Corps une nouvelle Maison départementale de la Solidarité qui porte le nom de Gisèle Halimi, avocate et figure du féminisme en France. Ce nouveau bâtiment de 1 430 m2 permet de regrouper en un même lieu tous les services du Département dans cette commune de la Métropole. Elle abrite 35 agents qui accueilleront entre 4 et 5 000 personnes par an.

Le nouveau bâtiment a été dessiné par le cabinet d’architecte ITA de Tours. Le coût de l’opération s’élève à 4 137 000 € TTC. Le chantier, à la fois de rénovation et d’extension d’un bâtiment existant, s’est déroulé sur un peu plus de deux ans depuis novembre 2019.

Pour l’inauguration, le président du Conseil départemental Jean-
Gérard Paumier était accompagné du maire de la ville, Emmanuel François, et de Nadège Arnault, 1re vice-présidente du Département en charge de l’action sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Les nouveaux bus au gaz en circulation !
Les premiers bus au gaz livrés par l’usine Scania d’Angers...
LADI.es bouscule nos habitudes
Un parcours artistique semé de spectacles, d’expositions et d’ateliers : le...
Guillaume Marquès : Enfant de la balle
Joueur, éducateur, entraîneur, directeur général… Présent au club depuis 2007,...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS