fbpx
|
|
Orléans : la montée en puissance des commerces pointus, concept stores et produits originaux

Orléans : la montée en puissance des commerces pointus, concept stores et produits originaux

L’offre commerçante orléanaise a tendance depuis quelques mois à se moderniser, accueillant concept stores et boutiques de produits originaux. Voilà quatre adresses dans lesquelles la surprise est (vraiment) au rendez-vous…
A.B
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

>> Atelier éphémère par MRT, ralliement de culture

Aurélien Torres, alias Mr T, est un autodidacte. Dès son plus jeune âge, il est passionné d’arts tels que la musique, le dessin et la peinture, qui est venue vers la fin de l’adolescence. C’est en 2019, après une exposition, qu’il décide de se lancer pleinement dans la pratique artistique. Désireux d’avoir un espace de travail, Aurélien ouvre cet espace comme un showroom et créé dans le large sous-sol. Rapidement sollicité par d’autres artistes locaux, il leur loue l’espace du rez-de-chaussée, un endroit où différents publics découvrent différents travaux artistiques : « Le design, l’art et la création se rejoignent dans cette adresse, les Orléanais peuvent se dire qu’il se passe des choses rue Croix de Malte ! », s’enthousiasme Mr T. L’atelier éphémère devient aussi de temps en temps pop-up (cela a été le cas dernièrement avec des créatrices de vêtements), mais n’est en aucun cas une galerie d’art. En ce moment même, le public peut admirer le travail de trois artistes : mosaïque, peinture et art digital (impression numérique). La peinture est celle d’Aurélien, qui nous présente sa collection en cours, des visages féminins afro et colorés. La technique est mixte (collage, spray, pinceau…) et le support varie, toile de coton classique ou support “street”, donnant un effet de relief et underground. Au mois de juin, l’adresse accueillera les œuvres de deux artistes, père et fille, aux techniques différentes. Un nouveau format verra le jour en juillet prochain…

Ateliers de groupe

« Je n’apprends ni à dessiner, ni à peindre », précise Aurélien au sujet des ateliers créatifs organisés le mercredi et le samedi matin (enfant ou adulte, inscription via Instagram, ndlr) ainsi que pendant les vacances scolaires. « Le but, c’est de découvrir et manipuler la matière, que ce soit de la bombe, du posca, du pochoir, tout l’univers de l’acrylique… » Limités à des groupes de cinq personnes, ces ateliers sont à l’image de celui qui les anime, pour qui l’art est surtout du partage. Les participants repartent avec leur objet.

 Plus d’info : Atelier éphémère par MRT, 7 rue Croix de Malte – Orléans
Ouvert depuis mi-février 2023, Ouvert du lundi au vendredi de 10h, à 18h, samedi matin sur RDV
Infos : Facebook et Instagram.

>> Jardin minéral, caverne aux minéraux

Alexandra est passionnée de lithothérapie depuis huit ans. Auparavant, elle tenait une pension animale et faisait bénéficier les animaux et leurs maîtres des bienfaits des minéraux. Avant d’ouvrir sa belle boutique sous les arcades, Alexandra avait un local deux fois plus grand dans son jardin, à Conflans-Sainte-Honorine, comme un lieu un peu secret, puisque quelque peu caché, mais le Covid ayant fait souffler un vent de nouveauté sur son foyer, son mari a trouvé un emploi sur l’Orléanais. « J’ai aujourd’hui une belle devanture sur la rue Royale et j’aime exposer, concède la gérante, qui reçoit très régulièrement de nouveaux produits. » L’enseigne est l’une des rares à recommander de toucher les pierres naturelles, dont Alexandra conseille ensuite sur leurs vertus. Certaines soulagent des maux physiques (eczéma, insomnies, allergies…) ou psychiques (stress, phobie…) ; d’autres protègent ou dynamisent le porteur. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances en la matière pour s’aventurer au Jardin minéral. En outre, c’est une véritable caverne au trésor, tant les objets qu’on y trouve sont beaux et les ondes apaisantes. Bijoux, géodes, obélisques, minéraux bruts ou taillés, pierres, galets, bâtons de sauge et palo santo, céramiques, tambour chamanique et « fleurs de vie » en bois ou sélénite (des socles pour recharger ses pierres) cohabitent en parfait harmonie. Alexandra est attentive à la provenance des minéraux (mines raisonnées et pierres transformées dans leur pays d’origine en grande majorité). Beaucoup viennent de Madagascar, et la gérante peut vous aider à authentifier vos pierres, car il existe de nombreuses contrefaçons.

Tendez l’oreille !

On trouve également ici un grand choix de bols chantants artisanaux, de cymbales tibétaines, tambours chamaniques… La sonothérapie utilise le son et les vibrations pour apporter de la détente et rééquilibrer l’énergie vitale dans le corps. Les bols tibétains, faits en Inde, nécessitent des heures et des heures de fabrication. « Chacun a une note particulière qui va résonner avec un chakra… », explique Alexandra. Tendez donc l’oreille pour trouver celui qui vous fera vibrer…

Plus d’info : Jardin minéral
27 rue Royale – Orléans, Ouvert depuis le 27 juillet 2022
Ouvert de 15h à 18h30 du mardi, au vendredi, de 11h à 13h et de 14h à 18h30 le samedi
Infos : Facebook et Instagram, Google. 

>> Orel Bijoux, laboratoire de tendances

Qu’entend-ton par « laboratoire de tendances » ? « L’idée, nous explique Jean-Pierre (ou JP pour les amis), gérant d’Orel Bijoux, c’est que cet espace soit comme une casserole sur le feu, et qu’il y ait toujours de l’eau qui bout ! Ça veut dire que je renouvelle en permanence les articles et qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à la boutique pour celle qui entre, chaque article étant limité à un exemplaire ou à un petit nombre. » JP a précédemment ouvert deux boutiques similaires dans les 4e et 17e arrondissements de Paris, à un rythme « digne de la capitale ». « Pendant vingt ans, j’ai travaillé 7 jours sur 7, confie-t-il. Je voulais une vie plus calme et reposante. Ici, ça me plaît, j’ai deux jours de repos par semaine ! » De par sa superficie, la boutique est un joli écrin dans lequel les yeux ne savent où se poser mais JP, qui connaît bien son métier, sait aussi bien engager la conversation que se faire discret. Parmi les merveilles, on trouvera de jolis châles, des bandoulières de sac pour redonner un coup de pep’s à sa collection, des bijoux en argent, acier inoxydable ou plaqué or 3 microns garanti dix ans (autrement dit, des bijoux dont on a la certitude qu’ils ne bougeront pas !) mais aussi de jolies pierres : onyx, amazonite, rhodonite, quartz rose, agate bleue, nacre grise… Les collections raviront tous les âges
et tous les styles, du classique au moderne, du bohème au style jeune.

Très tendance

Les bananes à porter en biais sont le top du top de l’année 2023, selon le gérant, et ce ne sont pas les fashionistas qui lui diront le contraire ! Chez Orel Bijoux, on en trouvera des irisées et de toutes les couleurs, parfaites pour l’été. Les messieurs peuvent aussi y trouver leur bonheur avec un grand choix de bagues et une petite sélection de bijoux. Si JP n’a pas encore eu le temps de se familiariser avec la vie orléanaise, l’afflux de touristes et de clientèle dès le printemps sauront séduire ce nouveau résident. Pour le contacter, misez sur les réseaux sociaux !

 Plus d’info : Orel Bijoux
1 bis rue de la Cerche – Orléans, Ouvert depuis le 24 janvier 2023
Ouvert de 10h à 19h du mardi au samedi
Infos : Facebook et Instagram. 

>> Fleurs d’antan, au goût du jour

Marie-Cécile Faucher travaillait dans le milieu bancaire, aidant les entreprises à s’installer. Mais après le confinement et deux grossesses quasi à la suite, elle a travaillé son projet de reconversion, qui n’est pas sorti du chapeau ! Depuis l’enfance, elle adore en effet les fleurs séchées. « J’ai vendu mes premières créations pendant presque un an sur le Net, raconte-t-elle, et une boutique de Lamotte-Beuvron a officiellement ouvert en septembre 2021. Mon envie était de créer quelque chose qui dure, un produit local artisanal. » La boutique est devenue un concept éco-responsable évoluant autour de la fleur séchée. La gérante y invite des créateurs et artistes locaux à créer des produits exclusifs pour Fleurs d’antan : bijoux, vases, poteries… Elle intègre la plante verte (durable) et des thés bios d’une grande marque française. Le succès à Lamotte a été immédiat, si bien que l’envie d’ouvrir une deuxième boutique est rapidement survenue. Accompagnée de son menuisier de mari avec lequel elle a travaillé en équipe lorsqu’il s’est agi de retaper l’intérieur de sa boutique ou de monter les échafaudages pour réaliser les structures florales à faire dans les châteaux, Marie-Cécile a donc ouvert une seconde adresse, à Orléans, hors centre commerçant, mais dans un cadre magnifique. « La maison a beaucoup de cachet » et baigne dans l’esprit d’antan, dit-elle. L’enseigne travaille également avec les commerçants du centre et avec les hôtels et châteaux de luxe, en œuvrant pour créer une décoration qui dure, pouvant parfois aller jusqu’à 30 m2 d’envergure, une décision économique raisonnable pour ces derniers, car la fleur séchée demeure belle longtemps.

Ça bourgeonne !

La maman de Marie-Cécile et une salariée accueillent les clients à la boutique solognote, et la fondatrice du projet est et sera présente à Orléans (après une courte pause pour accueillir son cinquième enfant), mais elle peut compter sur son équipe : « trois des créatrices qui exposent chez Fleurs d’antan tiennent jusqu’au 30 avril une boutique éphémère à l’intérieur de la Caverne Beau et Zine, ça vaut le détour », recommande-t-elle par ailleurs.

Plus d’info : Fleurs d’antan
33 bis, rue Notre-Dame-de-Recouvrance – Orléans, Ouvert depuis le 15 décembre 2022
Ouvert de 10h à 13h et de 15h à 19h du mardi au vendredi (17h le vendredi soir), de 10h à 19h le samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire

Enable Notifications Oui Plus tard