|
|
« Priorité » au vélo !
|
|
« Priorité » au vélo !

« Priorité » au vélo !

C’est le sujet (de fond) qui a quelque peu pourri le début de mandat de Christophe Chaillou à la tête de la Métropole : celui des mobilités douces, et notamment du vélo.
Benjamin Vasset
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

C’est le sujet (de fond) qui a quelque peu pourri le début de mandat de Christophe Chaillou à la tête de la Métropole : celui des mobilités douces, et notamment du vélo. Le « mérite » en revient, si l’on peut dire, à certains usagers qui ont bien compris que pour se faire entendre, le meilleur moyen était de faire du bruit. Actifs sur les réseaux sociaux, disposant de relais auprès des élus et dans les médias, les membres de la Vélorution n’ont ainsi cessé de demander depuis un an et demi à la Métropole d’en faire plus (et mieux) sur le dossier des aménagements cyclables. Dans leur collimateur notamment : le vice-président en charge de cette délégation, le socialiste Christian Dumas, qu’ils n’ont cessé d’assaisonner pour ses prises de position jugées trop molles. Le débat s’est parfois même invité dans les allées du conseil métropolitain : officiellement, la réponse a toujours été de dire qu’il n’était pas possible de faire tous les aménagements demandés et qu’il fallait pouvoir faire cohabiter, harmonieusement, tous les modes de déplacement. Mais en cette rentrée, Christophe Chaillou consent à dire que sur le dossier du vélo, la Métropole peut « mieux faire ». « Les critiques qui nous sont faites sont pour partie justifiées », indique-t-il, en promettant de muscler la politique cyclable de l’interco. « On va donner la priorité au Plan Vélo », affirme-t-il d’ailleurs. La Métropole alloue en théorie 5 M€ par an à ce plan, sauf que les lignes budgétaires ne sont pas toujours très claires. « Désormais, on identifiera une ligne « vélo » sur le budget de la Métropole », promet Christophe Chaillou, qui annonce également le « renforcement des équipes », avec notamment la nomination d’un « référent-vélo » par commune. Un forum de la mobilité devrait également avoir lieu l’an prochain.

Nouvelle ligne

Hors vélo, le président de la Métropole, confirme également que l’enjeu des mobilités sera l’un des grands dossiers du mandat qui reste à venir, et pas seulement parce que le contrat avec le délégataire des transports en commun, Keolis, arrivera à échéance au 31 décembre 2024. Un « plan bus » sera ainsi présenté dès la semaine prochaine, avec pour objectif de mieux mailler le territoire et de réduire le nombre d’engins roulant à vide. Le transport à la demande devrait continuer à être incité, tandis que les étudiants, notamment, bénéficieront d’un nouveau service qui leur facilitera la vie : une ligne de bus nord/sud, de Fleury-les-Aubrais à La Source, sera bientôt ouverte les nuits de fin de semaine pour pallier l’arrêt de circulation de la ligne A du tram quand toute la ville dort et que les étudiants, eux, terminent leurs derniers shooters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...