|
|
Un plan Nature pour végétaliser Tours !
|
|
Un plan Nature pour végétaliser Tours !

Un plan Nature pour végétaliser Tours !

L’opération « Aux arbres citoyens », qui a vu trois cents Tourangeaux participer à la plantation de 1 000 arbres et arbustes le 17 février dernier, a été l’occasion pour la municipalité de présenter son « plan Nature en ville ». Parmi les nombreuses actions visant, entre autres, à lutter contre le changement climatique, 30 000 arbres et arbustes seront plantés durant le mandat.
P. N.
Le maire a participé à l’opération « Aux arbres citoyens ».

 30 000 arbres plantés sur la ville sur la durée du mandat : c’est l’objectif fixé par la nouvelle équipe municipale qui entend associer les habitants à ces « plantations citoyennes », comme celle qui s’est déroulée le 17 février dernier dans une dizaine de sites de la ville. 3.500 plantations sont déjà programmées pour 2021. Ces plantations ne sont qu’un des aspects du plan Nature en ville présenté à cette occasion par le maire Emmanuel Denis et son adjointe à la biodiversité et la nature, Betsabée Haas. Ce plan s’articule autour de cinq axes déclinés à travers de multiples actions et réalisations.

Le premier axe est la participation des habitants. « Il faut associer les Tourangeaux pour faire la ville ensemble. Si l’on veut que les gens s’épanouissent dans leur environnement, ils doivent être associés et consultés pour prendre en compte les multiples usages, explique Emmanuel Denis. La co-
construction des petits comme des grands projets est la meilleure solution pour que les gens s’approprient ces nouveaux espaces. »

Libérer les arbres !
Le deuxième axe vise à implanter « la nature et des jardins dans tous les quartiers de la ville ». Cela passe par des plantations mais aussi par la création de potagers et vergers urbains destinés à l’alimentation. « Nous voulons créer la ville comestible grâce à des jardins gourmands, potagers et vergers participatifs », explique Betsabée Haas. Entre autres mesures, un jardin sur le thème de la gastronomie sera créé Villa Rabelais.

Le troisième objectif concerne l’adaptation de la ville au réchauffement climatique, en végétalisant au maximum les espaces urbains. Ce sera le cas pour le haut de la rue Nationale où seront plantés des arbres. Idem aussi pour la place Choiseul, au bas de la Tranchée qui sera ornée d’une seconde rangée d’arbres. « Partout où cela sera possible, nous rajouterons des arbres car il est démontré que pendant les fortes chaleurs la température est inférieure de plusieurs degrés dans les espaces arborés, explique Emmanuel Denis. L’objectif est donc de résorber ces îlots de chaleur progressivement… » Il y aura aussi la création des mini-forêts urbaines, une nouvelle façon de tailler dans les parcs et jardins pour « libérer » la canopée et favoriser la biodiversité des espèces qui y nichent…

Le quatrième axe concerne les nouvelles pratiques à mettre en œuvre pour accélérer la transition écologique, qui passe notamment par une gestion raisonnée de l’eau, un approvisionnement pour les plants en espèces durables et locales, etc.

Enfin, cette « ville nature » passe aussi par des animations et des actions de sensibilisation auprès de tous les publics, enfants et adultes. Une fête de la biodiversité est ainsi programmée pour les 3 et 4 juillet prochains au bois des Hâtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
LES TOURANGEAUX MOBILISÉS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES !
11 600 selon la police, 15 000 selon les organisateurs…...
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
118 763 C’est le nombre record de visiteurs enregistrés par l’opération...
Marie-Laure Pochon : l’entrepreneur de succès qui a fait passer 3DISC de 2 à 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en deux ans
À un âge où certains aspirent à une retraite bien...