|
|
c’est Made in France et… Loiret !
|
|
c’est Made in France et… Loiret !

c’est Made in France et… Loiret !

Installée à Coullons, dans le Loiret, Claire Malet, fondatrice de Version écologique et d’Objetpubdesign.com a lancé L’Objet Français en avril dernier. Un site internet d’e-commerce d’objets publicitaires 100 % made in France, mettant en avant le savoir-faire d’artisans et fabricants français.
G.M
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

La naissance de L’Objet Français ne doit rien au hasard. La marque est née dans l’esprit de la Loirétaine Claire Malet suite à une discussion avec une connaissance dans l’agroalimentaire au sujet « de délicieuses confitures réalisées en ESAT et distribuées en première classe sur des vols Air France. Je me suis dit que je voulais mettre en avant ces artisans. Ceux-ci ne proposent pas toujours des produits personnalisables (des objets publicitaires, ndlr), ce que nous pouvons faire ici. À l’époque, il y avait également des problèmes d’approvisionnement, avec des délais qui s’allongeaient. En outre, de plus en plus d’entreprises s’attachent désormais aux valeurs RSE ».

Aujourd’hui, son site, L’Objet Français, compte 250 références sur lesquelles il est possible d’y inscrire le nom d’une entreprise, d’un événement, etc. Claire Malet propose par exemple des sablés de Nançay (personnalisables) en passant par des crayons fabriqués dans la dernière usine française (voir photo), jusqu’à des valisettes en cuir réalisées en Sologne. Comme il est possible de réaliser de petites séries, certains clients prestigieux ont déjà repéré L’Objet Français : c’est ainsi qu’on peut retrouver de belles étiquettes de bagage en cuir recyclé fabriquées en région Centre-Val de Loire parmi les commandes du ministère des Affaires étrangères ! « Nous devrions atteindre les 1 000 références d’ici six mois, annonce Claire Malet. Et nous commençons également à développer une sélection par région. » Claire Malet croit dur comme fer à la réussite de son Objet Français : « Les produits que nous proposons ont un impact car ils font plaisir et ne génèrent aucune perte », explique-t-elle. Un concept bien dans l’air du temps…

D’Orléans à la Sologne

Cette (bonne) idée est donc née dans le Loiret, dans le petit village de Coullons, en lisière de Sologne. Quand on lui demande pourquoi elle s’est installée ici, Claire Malet répond, amusée : « C’est l’endroit qui m’a choisie ! » En effet, son premier conjoint habitait le secteur. Encouragée par des chefs d’entreprise du Giennois, la jeune femme, qui gérait alors Version écologique, créée en 2008 dans la métropole d’Orléans, a alors fait le choix d’un déménagement en Sologne du Loiret. « J’ai d’abord pu m’installer dans un local municipal à Coullons, et j’ai acheté ensuite. Techniquement, j’ai une activité qui peut être réalisée chez moi ou à l’Ile Maurice, mais ici, nous avons des locaux confortables de 350 m2 pour moi et mes sept collaboratrices ! Ce ne serait pas possible d’avoir l’équivalent à Orléans ou en Île-de-France. » En accord avec les valeurs RSE défendues, dit-elle, au sein de sa société, cette entrepreneuse loirétaine a également fait le choix d’une équipe totalement locale. « On s’est attaché à prendre des gens du coin et à les former ! » affirme Claire Malet. Du made in très local, jusque dans les bureaux ! 

  d’infos
https://objetfrancais.pub

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...