|
|
L’hydrogène monte en puissance

L’hydrogène monte en puissance

En lien avec sa dernière session plénière – théorique – de mandat, la Région Centre-Val de Loire a a présenté son rapport COP, mais aussi sa feuille de route pour le développement d'une filière « hydrogène vert » locale.
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

« Ce budget sera un budget de combat », a insisté François Bonneau, le président de la Région Centre-Val de Loire, en présentant lundi le budget primitif 2021 de sa collectivité. Celui-ci se montera à 1,777 milliard d’euros, dont 777,5 M€ d’investissement et 989,5 M€ de fonctionnement. Des chiffres qui peuvent donner le vertige… « Nous avons fait des économies en matière de fonctionnement par rapport aux orientations prévisionnelles, souligne cependant le vice-président aux Finances, Marc Gricourt. Par contre, nous augmentons l’investissement. » Le Centre-Val de Loire reste ainsi sous le seuil des six ans en matière de capacité de désendettement, ce qui le place, selon les élus actuels, parmi les trois régions « les mieux gérées de France ». Parmi les leviers utilisés par la région, 93 M€ de fonds européens seront mobilisés par la Région en 2021 pour financer des projets pour le très haut débit, la rénovation énergétique des lycées ou encore le soutien aux PME et à leur relocalisation.

Pour aider les jeunes, victimes de la crise, la Région compte renouveler sa proposition de cartes alimentaires. Il prévoit aussi la création de « 500 jobs, avec un nombre limité d’heures portés par les associations que l’on aidera à hauteur de 1 000 €, de manière à ce que les étudiants puissent poursuivre leurs études. Nous allons également participer au reste à charge dans le cadre du service civique ». La Région va aussi lancer à une opération de remise en état d’ordinateurs en fin de vie avec les FabLabs locaux ; elle va également renforcer ses dispositifs de soutien psychologique à destination des jeunes.

RÉMI : la fin du diesel ?

L’environnement ne sera pas en reste lors de cette session plénière de février, avec un rapport concernant la COP Régionale qui se traduit par l’intégration des enjeux de cette COP dans les programmations du Centre-Val de Loire. Concrètement, plus de 207 M€ seront mobilisés pour répondre à l’urgence climatique et écologique. Pour accompagner les porteurs de projets, la Région prévoit un soutien à l’animation locale des défis pour le climat et aux événements en faveur du climat organisés dans le cadre de la COP régionale. Un appel à manifestation d’intérêt COP et un budget participatif pour le climat sont également en chemin.

Quant à la filière « hydrogène vert », François Bonneau a précisé qu’elle était un enjeu pour « notre région, traversée par de grandes axes routiers comme l’A10 ou l’A71 et par de nombreux poids lourds. L’hydrogène vert touche à la mobilité, du car en passant par le train et le camion bennebenne ». Le sujet ne date cependant pas d’hier pour la Région, qui a mobilisé environ 10 M€ de fonds européens sur la période 2014-2027 pour financer ces écosystèmes. Le Conseil régional porte ainsi le projet de circulation expérimentale d’une rame légère à l’hydrogène sur la ligne Tours-Loches et prévoit d’intégrer dans ses critères d’appels d’offres de délégation de service public des cars Rémi la sortie du diesel sur ses lignes régulières d’ici 2028. Dans un deuxième temps, « il faudra stocker cet hydrogène et regarder de près les implantations, conclut François Bonneau. Les agriculteurs ont leur mot à dire, car cela ne doit pas consommer des terres agricoles».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Yann Hervis, l’artiste orléanais à découvrir grâce à ses œuvres en bois uniques
À travers ses œuvres qui jalonnent le cœur historique du...
La Métropole Orléanaise offre des lieux et des temps d’écoute pour les aidants touchés par Alzheimer, handicap, troubles psychiatriques
Alzheimer, handicap, troubles psychiatriques… La maladie a des effets sur...
La Sainte Famille à Orléans installe La Boussole pour offrir un accueil non-médicalisé pour personnes bipolaires et schizophrènes
L’association La Sainte Famille a acquis à Orléans l’ancienne Maison...

Signaler un commentaire