fbpx
|
|
|
Direction les piscines

Direction les piscines

La rédaction
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

L’été dernier a été tristement marqué par plusieurs noyades d’enfants dans l’Orléanais (un enfant avait notamment trouvé la mort sur l’île Charlemagne, ndlr). Les maîtres-nageurs sont d’ailleurs unanimes : l’épidémie de Covid-19 a retardé l’apprentissage de la natation. À Orléans, l’entreprise Vert Marine, qui gère notamment le centre aqualudique L’O, dans le quartier Gare, a lancé à l’automne dernier l’opération Les P’tits Nageurs : il s’agit de cours de rattrapages gratuits à destination des enfants de milieux modestes afin de leur apprendre à se mouvoir dans l’eau en sécurité. « Pendant les vacances de Pâques, 10 enfants de 8 à 12 ans, choisis en lien avec les services de la mairie d’Orléans, peuvent bénéficier de ces cours pendant une semaine au centre aqualudique L’O », indique ainsi
Vert Marine.

Dans un autre genre, à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, une ligne budgétaire du CCAS est dédiée à l’accès aux activités sportives : les enfants de la commune peuvent donc bénéficier d’une participation au financement de cours de natation à la piscine de la Trésorerie en faisant une demande au Centre Communal d’Action Sociale. Le montant de l’aide dépend du quotient familial, précise Maryline Filiol, la directrice du CCAS pryvatain.

Pris d’assaut

Pour ceux qui ne peuvent pas rentrer dans ces dispositifs, il est toujours possible de réserver des cours de natation dans les piscines, mais mieux vaut s’y prendre tôt : ainsi les stages de Pâques à L’Aquacienne de Chécy ont été pris d’assaut, tandis qu’au niveau de la piscine de La Chapelle-Saint-Mesmin, il reste quelques créneaux disponibles… à partir du 7 juin ! À noter également qu’au niveau du Département, celui-ci reconduit son opération de découverte du milieu aquatique encadrée par un maître-nageur pour les enfants, cet été, à l’étang de la Vallée (Combreux), puis à l’étang des Bois (Vieilles-Maisons-sur-Jourdry).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire

Enable Notifications Oui Plus tard