|
|
Olivet se la roule douce

Olivet se la roule douce

Depuis lundi, il est possible de louer à Olivet l’une des 20 trottinettes ou l’une des 40 bicyclettes électriques en libre-service disponibles dans la commune. Une initiative privée couvée par la mairie, qui offre, selon les élus olivétains, un moyen de déplacement complémentaire au réseau métropolitain de transports en commun et vélos déjà existant.
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Depuis le 5 septembre, la commune d’Olivet compte douze espaces où il est possible de louer, via l’application smartphone Pony, un vélo ou une trottinette en libre-service. « Nous sommes dans une phase d’accélération », assure Matthieu Schlesinger, maire d’Olivet, en rappelant que la commune va plus loin que le Plan métropolitain en matière de déplacements cyclables et modes actifs. « L’objectif, avec l’implantation de Pony, est de faciliter les déplacements au sein de la ville, notamment le fameux dernier kilomètre, pour une personne qui a par exemple besoin d’aller de Victor Hugo au Donjon. » Inspirée par le développement des vélos et trottinettes en libre-service dans les villes européennes, la municipalité a lancé un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) et a sélectionné la société française Pony, déjà présente à Angers, Bordeaux, Paris ou Bruxelles. Une autorisation d’utilisation de l’espace public lui a été délivrée pour un an. « Il n’y aura jamais de station Vélo+, car cela coûte trop cher », a rappelé Matthieu Schlesinger en expliquant que sa commune n’avait pas voulu attendre l’aboutissement de la réflexion métropolitaine sur le sujet, prévue « pour l’an prochain ou dans deux ans. Mais nous avons souhaité faire cette expérience qui profitera aussi à la Métropole ». 

Compléter l’offre existante

Pour utiliser vélos ou trottinettes, il faut ainsi télécharger l’application Pony sur son smartphone, entrer son numéro de téléphone et son numéro de carte bancaire puis géolocaliser l’engin le plus proche. Pour déverrouiller le véhicule, il suffit de scanner le QR Code de celui-ci, puis rouler. Le moteur électrique s’enclenche à partir de 5 km/h, sachant que la vitesse est bridée à 25 km/h. De même, pas question de partir en vadrouille – pour le moment en tout cas – à Orléans ou dans les communes voisines, car la géolocalisation risque de couper votre moteur si vous sortez du périmètre olivetain… Il n’est pas possible non plus d’approcher l’eau. Lorsque l’on est arrivé à bon port, il suffit de remettre son vélo sur l’un des points dédiés (marquage au sol de couleur rose), puis de prendre une photo et l’envoyer au moment de finaliser son trajet. À noter : des vélos deux places devraient bientôt être disponibles. 

Côté coût, sur des trajets prédéterminés par la Ville d’Olivet baptisés « Vélopolitain », le trajet coûtera 1,60 €. « Le prix d’un ticket de bus, même si vous allez jusqu’au Donjon », précise le maire. Les Aulnaies, l’Alliage, le Zénith… Plusieurs points seront ainsi desservis. En dehors de ces trajets, vous pourrez vous déplacer pour 1 € au déverrouillage, puis cela vous coûtera 0,15 € la minute. Un abonnement illimité est également possible pour 39 € par mois (29 € pour les – 26 ans, service accessible dès 16 ans). Si vous portez un casque et envoyez votre photo, vous bénéficierez, en outre, d’une réduction de 20 %. Maintenant, y a plus qu’à rouler…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire