fbpx
|
|
|
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février

Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février

L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir un grand monsieur de la chanson, le 10 février prochain : CharlÉlie Couture. Celui-ci plongera les spectateurs dans le passé – mais pas seulement ! – à travers son spectacle baptisé Quelques essentielles.
G.M
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Si ce spectacle de CharlÉlie Couture accompagne à la fois la sortie du 28e album studio (Trésors cachés et Perles rares) et celle de sa biographie (CharlÉlie Poète Rock), il est surtout l’occasion d’entendre les titres phares qui ont marqué son public et des chansons passées plus inaperçues. Le tout est ressuscité et réarrangé avec la complicité du guitariste et compositeur Karim Attoumane. De quoi se détacher de la forme originale, de l’air du temps et même d’ouvrir la porte à un autre sens. Ainsi la version 2023 de Local Rock n’a plus rien à voir avec celle de 1984 et Toi, ma descendance sera plus biguine que l’originale ! L’approche de Média Panic se teinte elle de rap. Un procédé loin d’être étonnant pour un artiste qui se revendique du multisme. « Le multisme, c’est le fait d’évoquer l’idée qu’il y a une différence entre le fond et la forme, entre le comment et le pourquoi. On associe souvent l’art à une manière, alors que moi je crois que l’art dépend beaucoup de l’intention », expliquait ainsi CharlÉlie Couture en juin 2020 sur France Culture. 

Ce frémissement peut d’ailleurs prendre différents visages, car l’artiste n’a pas vraiment les deux pieds dans le même sabot. Outre la composition d’une vingtaine de musiques de films, dont Tchao Pantin, La Salle de bain, La Petite Amie d’Antonio ou L’Appel du loup, Bertrand Charles Élie Couture – de son vrai nom – est aussi poète, peintre, sculpteur et photographe. 

Pour ce qui est de ces Quelques essentielles à découvrir vendredi prochain à La Ferté, on pourra également apprécier de nouvelles chansons, écrites pendant le confinement, comme Le Blues confiné ou encore Demain est incertain, qui fait le grand écart entre une ouverture slam et des riffs de guitares rocks. Mention particulière, sinon, à son Dormeur du Val, une sublime interprétation musicale du poème de Rimbaud. De quoi abolir le temps… Néanmoins, la seule constance dans l’univers mouvant de CharlÉlie Couture demeure sa belle voix grave, enveloppante, sur laquelle le temps n’a point de prise. Un amer dans un océan de poésie et de musique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire

Enable Notifications Oui Plus tard