|
|
10 M€ pour accompagner les organismes de formation
|
|
10 M€ pour accompagner les organismes de formation

10 M€ pour accompagner les organismes de formation

Quelle formation pour demain ? Pour répondre à cette question et accompagner les organismes de formation, un secteur en pleine mutation en raison de la révolution numérique notamment, la Région Centre-Val de Loire, a créé le dispositif innovant Trans’Formation, un plan sur 4 ans.
P.N.

Ce n’est ni une démarche de contrôle des organismes, ni un dispositif pour qu’ils se regroupent ou s’uniformisent ; au contraire, il s’agit de les accompagner collectivement pour qu’ils affrontent dans les meilleures conditions les enjeux et les défis qui se présentent au secteur de la formation… » Lors de la présentation du dispositif Trans’Formation imaginé par la Région, le vice-président en charge de l’emploi, la formation professionnelle et l’insertion, Jean-Patrick Gille, a bien insisté sur la dimension « accompagnement stratégique » qui doit être mise en place sur les trois ans à venir. Pour cela la Région a prévu un financement de 10 M€ jusqu’en 2024 (1 M€ en 2021 puis 3 M€ par an de 2022 à 2024). Ces sommes seront destinées à financer à la fois des formations pour les formateurs eux-mêmes pour se mettre à niveau dans certains domaines comme l’utilisation des nouveaux outils numériques indispensables au distanciel, mais aussi l’intervention de cabinets de conseil auprès des organismes de formation pour les aider à s’adapter à cette nouvelle donne. Potentiellement, 150 organismes, représentant un millier de formateurs-formatrices, peuvent bénéficier de cet accompagnement sur la base du volontariat. Il suffit pour cela de s’inscrire auprès des services de la Région pour bénéficier du dispositif qui prendra différentes formes, comme des sessions collectives mais aussi un diagnostic et un accompagnement personnalisés de chaque structure qui le souhaite. Elle pourra ainsi être accompagnée individuellement par un expert pendant 50 jours maximum sur 2 ans afin de définir ses axes de développement pour les années à venir. « Cela permet d’accompagner les structures plus petites qui n’ont pas forcément les moyens d’investir dans du conseil et de maintenir la diversité de l’écosystème de la formation sur le territoire régional en évitant la concentration et l’émergence de mastodontes qui n’ont pas forcément l’agilité et la proximité souhaitée à l’échelle de la région », explique aussi Jean-Patrick Gille.

Il s’agit aussi pour la Région de travailler à la mise en place du nouveau programme régional de formation 2021-2024 en accompagnant la montée en compétences des opérateurs de la formation. « Ce sont les prestataires mais aussi les partenaires de la formation professionnelle sur notre territoire, ils sont au service du plan pluriannuel établi par le Région pour répondre aux besoins des différentes filières sur le territoire régional, c’est notre rôle de les accompagner », insiste l’élu.

Cinq domaines d’intervention 

Pour cadrer la démarche, le plan Trans’Formation définit cinq domaines dans lesquels les organismes peuvent bénéficier d’accompagnement pour s’adapter à la formation de demain :

– L’écosystème de la formation : comment va évoluer le secteur en plein bouleversement, à la fois sous la pression de la numérisation et de la libéralisation du marché de la formation par la loi ? Combien de structures pour quelles missions ?

– L’ingénierie de la formation : quels outils à l’ère du numérique ? 

– L’accompagnement des publics : en présenciel ou en distanciel ? Quels besoins en locaux ? Quelles spécificités pour les publics éloignés de l’emploi par rapport à ceux en emploi ?

– Le travail sur la logique de parcours des apprenants et la reconnaissance des compétences acquises en distinguant les demandeurs d’emploi et les personnes en emploi, etc.

– La transition énergétique : quelle formation professionnelle à l’ère des transitions ? Peut-on et comment concevoir une formation écoresponsable ?

Autant de domaines à explorer car comme le dit également Élodie Salin, secrétaire nationale du Synofdes, l’une des deux organisations représentatives des acteurs de la formation au niveau national, qui apporte son soutien à la Région Centre-Val de Loire dans la mise en œuvre de Trans’Formation, « le temps où l’on mettait un groupe d’apprenants dans une salle devant un formateur est bien révolu, il faut inventer la formation de demain, et Trans’Formation est une initiative qui va dans ce sens en permettant à notre secteur de se projeter vers le futur… ». λ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Romain Régnard C’est d’la balle !
À 33 ans, il est devenu l’une des personnalités en vue...
Port-Avertin largue les amarres
Jusqu’au 18 septembre, la guinguette de Port-Avertin reprend du service avec...
Quand la musique éthique…
Après une annulation en 2020 et une version « Midi-Minuit » en 2021,...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS