Apprendre l’anglais, c’est facile à tout âge !

Que vous soyez un.e salarié.e en activité, étudiant.e en quête d’une compétence particulière, retraité.e. désirant communiquer plus facilement à l’étranger ou que vous souhaitiez tout simplement maîtriser la langue de Shakespeare, rien de plus facile aujourd’hui avec les centres d’apprentissage des langues comme Wall Street English à Tours !
P.N.

Quelle que soit votre motivation ou votre objectif, professionnel, culturel, voyage, ou tout simplement par amour de la langue anglaise, il n’y a rien de plus simple que d’apprendre l’anglais aujourd’hui, et ce à tous les âges de la vie. Ce que confirme Sylvie Lassalle, directrice du centre Wall Street English à Tours : « Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce ne sont pas les étudiants qui constituent notre public principal, il y a bien sûr en premier lieu les salariés et les entreprises qui ont besoin d’améliorer leur pratique, mais nous avons aussi des personnes retraitées qui viennent pour s’initier afin de pouvoir communiquer. Voyager en étant compris partout dans le monde est la motivation la
plus fréquente… »

Chaque organisme de langues a mis au point ses méthodes d’apprentissage, combinant souvent cours individuel ou collectif avec un enseignant et exercices en ligne via une plateforme numérique. Mais le point de départ indispensable pour évaluer votre niveau est bien sûr le test d’évaluation écrit et oral. À partir du moment où l’on sait où vous vous situez, l’organisme peut vous proposer un programme adapté, non seulement à votre niveau de départ bien entendu, mais aussi à votre objectif d’arrivée, au niveau que vous souhaitez atteindre. « Il y a différentes formules, mais l’idéal pour progresser est de prévoir un cycle de 9 à 12 mois pendant lequel on a le temps de s’imprégner de la langue, explique Sylvie Lassalle. L’apprentissage d’une langue à l’âge adulte n’est pas automatique, cela nécessite du temps. Les programmes sont individualisés, on suit les cours à la carte en fonction de ses disponibilités et on progresse à son rythme en étant toujours suivi par un conseiller référent… » À Wall Street English, le bilan pour évaluer votre niveau est gratuit et sans engagement.

Pour les salariés,
le CPF est la solution

Concernant les tarifs, ils varient évidemment selon la formule choisie mais, à l’image de Wall Street English qui propose des tarifs spéciaux pour les étudiants et les retraités, il est possible de trouver une prestation adaptée à son budget et d’être accompagné dans le montage du dossier.
Pour les gens en emploi, c’est encore plus simple car ils peuvent bénéficier d’une prise en charge dans le cadre du plan de formation de l’entreprise ou bien mobiliser tout ou partie de leur CPF (Compte Personnel de Formation) pour financer leurs cours de langue, ce qui représente une aide bienvenue. En effet, le CPF permet de bénéficier d’un crédit cumulable de 500 € à 800 € par an pour des formations que le salarié peut mobiliser librement en dehors des heures de travail, ou, si la formation se déroule sur les heures de travail, avec l’accord de son employeur. Dans tous les cas, le CPF est un outil bien utile pour se jeter à l’eau. So, what are you waiting for ? Don’t waste your time anymore, learn English
if you wish !* λ

* Alors, qu’attendez-vous ? Ne perdez plus votre temps, apprenez l’anglais si c’est votre souhait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Covid-19 : la préfète rappel les entreprises à l’ordre
La préfète a adressé un courrier aux entreprises pour leur...
COVID-19 : nouvelles mesures pour lutter contre le virus en Indre-et-Loire
Les soirées, cocktails, pots etc. en positions statique debout sont...
Bernard Charret, L’agité du local
Alors que le bio, les circuits courts et les produits...