|
|
Ça bouge à Amboise !
|
|
Ça bouge à Amboise !

Ça bouge à Amboise !

C’est l’une des villes importantes du département à avoir basculé – en l’occurrence de gauche à droite – lors des dernières élections municipales le 28 juin. Parmi les premières mesures prises par la nouvelle équipe conduite par Thierry Boutard, les mobilités et la végétalisation de la ville, deux thèmes importants aujourd’hui.
P.N.
Trois mois après son élection, le nouveau maire Thierry Boutard explique ses premières mesures...

Cest la première mesure que nous avons prise : supprimer la piste cyclable sur le trottoir du pont pour la rematérialiser de chaque côté de la chaussée avec des bandes blanches en pointillés, la cohabitation vélos-piétons était trop compliquée. » Thierry Boutard, le nouveau maire d’Amboise élu en juin dernier, a réglé autant que faire se peut, le problème de la circulation des vélos sur le pont du Maréchal Leclerc qui n’a évidemment pas été conçu à l’origine pour accueillir des vélos. Et malgré les travaux effectués ces dernières années, la solution d’un trottoir partagé entre piétons et cyclos n’était pas la bonne. « C’était trop dangereux, il y a eu quelques accrochages et on aurait pu avoir des accidents plus graves à la longue, il valait mieux modifier le dispositif… » Pour tenter de résoudre au mieux un problème rencontré dans de nombreuses villes où la cohabitation des piétons avec les vélos sur le même espace n’est jamais aisée…

L’autre mesure importante prise dans le domaine des mobilités concerne le stationnement. Un dispositif destiné aux résidents a été mis en place depuis la rentrée : les Amboisiens peuvent bénéficier de 2 heures de stationnement gratuit chaque jour de 9 h à 11 h ou de 15 h à 17 h sur tous les emplacements payants de la ville. Il suffit pour cela de s’enregistrer par Internet sur la plateforme Prestopark qui gère le stationnement ou de passer en mairie afin d’enregistrer sa plaque d’immatriculation. « Notre ville est très fréquentée par les touristes et il ne faut pas que les Amboisiens se sentent exclus, explique le maire. C’est important qu’ils puissent venir en ville sans avoir à se soucier du stationnement, mais c’est aussi une mesure forte pour soutenir les commerces du centre-ville durement impactés par le confinement… ». Ce dispositif est valable jusqu’au 5 janvier 2021.

Le mûrier-platane, futur arbre de la ville ?

Autre point important : pendant la saison touristique, la circulation est interdite sur la place du Château de 11 h 30 à 23 h. Et ce jusqu’au 18 octobre. Là encore, la cohabitation mobilités-piétonisation est au cœur des préoccupations.

Ces mesures simples font avancer les choses sur des sujets complexes que sont la circulation des vélos et le stationnement payant toujours compliqué à gérer quelle que soit la taille de la ville.

L’une des prochaines mesures concerne la végétalisation du centre-ville qui, en dehors du mail des bords de Loire, est aussi très minéral. « Je souhaite proposer la plantation d’arbres pour les travaux d’aménagement sur la commune, explique Thierry Boutard. On pourrait envisager que cet arbre soit le mûrier-platane, très répandu dans le sud de la France qui a le double avantage d’être adapté aux fortes chaleurs et d’avoir un branchage très dense en forme de parasol, ce qui sera très appréciable par temps chaud ». Même si ce n’est pas une essence locale, il pourrait devenir le symbole d’une ville qui s’adapte aux changements
en cours…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
La chaleur renouvelable, c’est gagnant-gagnant avec tours métropole val de loire !
Le prix des énergies fossiles flambe ! Et cette augmentation...
Ludovic Renard, Maraîcher tout-terrain !
Il devenu champion d’Europe de cyclo-cross catégorie « Masters » début novembre...
COSTA-GAVRAS SOUFFLE LES 50 BOUGIES DE LA CINÉMATHÈQUE
Du 25 au 28 novembre, la Cinémathèque de Tours reçoit le grand...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS