|
|
Environnement : ça frémit enfin ?
|
|
Environnement : ça frémit enfin ?

Environnement : ça frémit enfin ?

Le conseil métropolitain présente cette semaine la feuille de route née des Assises de la Transition écologique, organisées l’an dernier. 500 propositions sont inscrites et 251 M€ sont d’ores et déjà intégrés dans le Plan Pluriannuel d’Investissements jusqu’en 2026.
B.V
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Alors que la campagne présidentielle en France n’a pas apporté grand-chose en termes de réflexions sur la question environnementale, la Métropole d’Orléans acte ce jeudi ce qu’elle présente comme un grand plan d’actions à l’échelle de son territoire. Document-clé de cette politique : une feuille de route issue des Assises de la Transition, lesquelles se sont déroulées l’an dernier en pleine crise sanitaire et n’ont pas toujours eu, de l’avis même des organisateurs, l’écho public qu’elles auraient pu recueillir dans des conditions « normales ».

Malgré tout, 800 propositions ont pu être déposées par les habitants de la métropole, et un peu plus de 500 ont été retenues. 90 « actions opérationnelles » ont émergé et vont participer de la mise en place d’une « politique inédite » à l’échelle du territoire. 251 M€ ont ainsi été fléchés dans le Plan Pluriannuel d’Investissements 2021-2026, avec 143 M€ prévus pour les projets en cours, 80 M€ pour les « projets nouveaux » et 28 M€ pour les « projets courants ». Des moyens pourraient en outre être rajoutés à la mi-2023, si la situation financière de la Métropole le permet. Les investissements les plus importants seront consacrés à la gestion des déchets et des biodéchets, autour de 28 M€. Autre point important : la mobilité. La Métropole indique que 4,3 M€ seront notamment déployés pour des « projets nouveaux concernant l’implantation de bornes électriques et la mise à niveau des systèmes de péage et paiement des parkings en ouvrage ». Sur le dossier des bornes de recharge électriques, Romain Roy, adjoint orléanais en charge de la Transition énergétique, s’est d’ailleurs permis une incise importante, la semaine dernière, en Conseil municipal d’Orléans, en annonçant le développement de 5 000 bornes publiques sur le territoire métropolitain d’ici 2030, et l’appui à la mise en place de 5 000 autres bornes de recharge dans le domaine privé ! Rappelons que, pour le moment, le territoire ne compterait qu’une trentaine de bornes… Sur le terrain de la mobilité, la feuille de route présentée pour cette année prévoit d’autres actions et réflexions. Citons pêle-mêle le « développement d’un bureau des temps ayant pour objectif d’étaler des heures de pointe »  ou la création « d’aires de covoiturage et de nouveaux parkings-relais ». 

Le paquet sur le logement

Dans son Plan Climat Air-Énergie adopté en 2019, la Métropole s’était déjà fixé l’objectif de réduire de 50 % l’émission de gaz à effet de serre d’ici 2030, grâce notamment à la rénovation énergétique de 6 150 logements par an. En début d’année, la collectivité a indiqué qu’elle flècherait 10 M€ sur cette politique jusqu’en 2026. Les élus métropolitains vont ainsi acter ce jeudi la création d’une plateforme territoriale de la rénovation énergétique conventionnée avec l’ADIL qui fera notamment office de guichet unique.Les 10 M€ investis seront aussi utilisés pour accompagner la formation d’artisans compétents et de nouveaux métiers qui permettront de réaliser des travaux de rénovation lourds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
À Orléans, Retailleau répond à Grouard
Candidat à la présidence de son parti, le sénateur LR...
Dix ans déjà !
Sans flonflons ni chichis, nous fêtons cette semaine les dix...
Barbara Alloui Ma cuisinière bien-aimée
Pédagogue et passionnée, cette Olivétaine promeut une cuisine simple, variée...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS