|
|
|
« Pas des moutons ! »
|
|
|
« Pas des moutons ! »

« Pas des moutons ! »

La majorité des colistiers de Gérard Bourderiou, qui a fait retirer sa liste pour le deuxième tour des municipales à Fleury-les-Aubrais et empêcher la fusion avec Stéphane Kuzbyt, ont voulu donner leur version des faits lors d’une conférence de presse organisée vendredi dernier.
G.M
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

La majorité des colistiers de Gérard Bourderiou, qui a fait retirer sa liste pour le deuxième tour des municipales à Fleury-les-Aubrais et empêcher la fusion avec Stéphane Kuzbyt, ont voulu donner leur version des faits lors d’une conférence de presse organisée vendredi dernier. « Nous sommes là pour laver l’honneur de Sophie Loiseau et Laurence Bulteau, qualifiées de meneuses », explique ainsi Olivier Parcollet, troisième de la liste Bourderiou. Outre la volonté de défendre leurs colistières, les colistiers présents ont réaffirmé leur choix : « nous ne sommes pas des moutons de Panurge ! On nous a volé notre deuxième tour ! »

« La seule solution »

Pour eux, le retrait « était la seule solution démocratique ». Même si l’éventualité d’un rapprochement a été évoquée dès le soir du premier tour – où la liste Bourderiou a enregistré un score de 14,28 % –, il n’y a eu aucun contact, selon eux, entre les colistiers et leur tête de liste pour discuter d’une fusion pendant le confinement. Toujours d’après eux, rien ne s’est passé avant le 24 mai, où quelques colistiers seulement ont rencontré Stéphane Kuzbyt. « On a survolé la gouvernance et on nous a présenté un mode d’emploi », estiment les protagonistes, qui ont souhaité une véritable rencontre avec l’ensemble de la liste. Ils indiquent qu’un rendez-vous a été fixé le 26 mai – il fut annulé pour « raisons professionnelles » – puis le 27 mai, où « Stéphane Kuzbyt n’est pas venu ! » Selon eux, Gérard Bourderiou a ensuite appelé ses colistiers individuellement pour les convaincre. « Le 29 mai, nous avons tenté de lui faire entendre raison et que la majorité était contre une fusion. Il est resté campé sur ses positions. » Le 2 juin, une demi-heure « avant le dépôt de la liste, nous avons reçu un mail où la fusion a été décidée ! », s’indignent les « dissidents ». 

Malgré ce retrait, l’équipe ne donne pas de consigne de vote pour le deuxième tour, estimant Fleury « privée d’une alternative à la gouvernance actuelle ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Bonjour la vie
Avant d’arriver à Saint-Jean-de-Braye, ce « théâtreux » de 74 ans a tout...
Sans Jacques Martinet !
Deux jours avant l’officialisation de la candidature de Marc Fesneau...
Les Républicains dévoilent leur jeu
Les Républicains du Loiret ont investi de nombreux candidats sortants...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Olivet – Parvis du Moulin de la Vapeur
à 11 h 30
ARTICLES RÉCENTS
lovely indian porn indianpornmovies.info incredible india collage telugu gay.sex chat xxxlib.mobi sxe video indian sunny leone nude pics 2016 fuckindiantube.mobi ssrmovies xhmester indian porn justindianporn.net sexy indian girl gets fucked jiggle boobs tubetria.mobi kutty movie collections
love making pics hindipornvideos.info tamil aunty nude photo indian sex 3gb dirtyindianporn.info tamil xxx indian sexy hd video hd xxxindianporn.pro college girls xnxx sex vedios kowalsky go-indian.pro sesvidio sex videos in tamil nadu justindianporn.me forced defloration
free desi sex scandal pornfactory.info bur ki chudai naked kerala desipornx.mobi mumbai hotel sex indian girl ki chut indianpornvideos.mobi sex videosfreedownloads xnxx condom watchhindiporn.com x videos beautiful sonytvlive hdthaisex.com real mms sex videos photocopy machine sobazo.com olx guntur