|
|
Hydrogène, disque vert… et marc de raisin !
|
|
Hydrogène, disque vert… et marc de raisin !

Hydrogène, disque vert… et marc de raisin !

Co-organisée par le Sieil (Syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire) et l’agence de communication et de lobbying Com’Publics, la journée Mobilités et Territoires, du nom d’un des think tanks de l’agence, réunissait, le 8 décembre, élus locaux, syndicats d’énergie et entreprises évoluant dans le secteur de la mobilité propre. Au programme notamment : la création d’une filière hydrogène en Indre-et-Loire.
Florian Mons

À l’ordre du jour, un état des lieux des initiatives en cours ou à venir, concernant notamment la mise en place du dispositif Hy’Touraine, lancé en 2020, réponse, via un appel à projets de l’Ademe, l’agence de la transition énergétique, au plan hydrogène souhaité par le Gouvernement, investissements à l’appui. En prévoyant production, distribution et consommation, « nous sommes en train de créer une filière » a résumé Jean-Luc Dupont, président du Sieil et maire de Chinon, listant les projets d’installation d’électrolyseurs à Neuillé-Pont-Pierre et Sorigny, ceux de stations de distribution à Sorigny également, ainsi qu’à Tours-Nord, et la création d’une flotte de camions de livraison. De quoi répondre en partie à une demande dans les transports et de l’industrie, dont le Sieil estime qu’elle devrait rapidement doubler, pour atteindre 400 kg quotidiens. « Il nous faut fédérer le plus grand nombre d’acteurs possibles, souhaitait Jean-Luc Dupont, mais tant que la source locale n’existera pas, nous aurons plus de mal à convaincre. »

Bioéthanol au marc de raisin

Autre indicateur de l’augmentation de cette demande, celui des immatriculation des voitures électriques en Indre-et-Loire, passée de 1 590 en 2019 à 4 200 cette année, comme l’indique Philippe Behaegel, président de Modulo, une société publique locale créée par le Sieil, qui compte parmi ses adhérents des collectivités et syndicats d’énergie du Centre-Val de Loire, mais également d’autres régions. Le nombre des bornes de distribution électrique que Modulo déploie est passé de 648 en 2019 à 771 en 2020, délivrant 261 448 Kwh. Depuis janvier, plus de 50 000 connexions ont été enregistrées. Ces véhicules propres, électriques, hybrides, fonctionnant au gaz naturel, au GPL ou à l’éthanol, pourront désormais bénéficier d’un bonus, sous la forme de 2 heures de stationnement gratuits, grâce à une convention signée par le Sieil, qui pourra ainsi proposer à ses collectivités adhérentes la mise en place d’un disque vert, déjà adopté par une trentaine de villes.

Parmi les acteurs présents lors de cette journée, Raisinor France Alcools suscitait la curiosité. Spécialisée dans la production de bioéthanol avancé, ses représentants avaient emmené avec eux un tracteur de semi-remorque roulant avec un carburant issu de la distillation de marc de raisin, notamment fournie par la distillerie de Thouarcé, en Indre-et-Loire, qui traite les résidus de vignes chinonaises. Mais, a priori, tous les terroirs, millésimes et cépages semblent convenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Anaïs Lafon L’envie de châteaux
Châteaux de la Bourdaisière, de Chenonceau, de Montsoreau… La jeune...
Entrée gratuite dans les monuments du Département !
On ne le sait pas assez mais l’Indre-et-Loire est l’un...
La Touraine au diapason !
Si l’offre culturelle se concentre avant tout sur la métropole,...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS