|
|
La culture sacrifiée
|
|
La culture sacrifiée

La culture sacrifiée

La rédaction

Nous sommes tous allés faire des courses de Noël. Et, comme vous peut-être, nous avons été frappés par la densité humaine à certains endroits. La foule est là, comme rue Nationale à Tours les week-ends passés, masquée globalement, respectant plus ou moins le mètre de distance. Alors oui, les Fêtes approchent et ni les Tourangeaux ni les commerçants ne veulent passer à côté de ce rituel après une année 2020 chagrin. Mais quand même, comment peut-on imaginer que d’aller dans un musée, une salle de ciné ou un théâtre avec un siège sur deux libre, bien sagement assis dans son fauteuil, sans parler ni postillonner, puisse être plus risqué, plus contaminant que de se presser dans un supermarché ? 

Evidemment, il n’est pas question de sacrifier l’économie. Mais peut-on davantage confiner plus longtemps le monde de la culture ? Sur les écrans des cinémas et dans les salles, comme derrière les rideaux des salles de spectacles, il y bien aussi des enjeux financiers pour de nombreuses entreprises du spectacle – comme dans tous les secteurs de l’économie – mais ce sont aussi des emplois, des familles, des talents brisés, des projets de vie avortés. Il n’est évidemment pas question d’opposer les uns aux autres, mais quand on ouvre des magasins et qu’on autorise les cultes, on peut rouvrir une salle de spectacle, un lieu d’exposition ou même un château pour aller admirer ses décorations sans se bousculer. Oui, comme de nombreux Français, on a du mal à comprendre ce « deux poids, deux mesures » en défaveur de la culture…

Espérons que le 7 janvier ouvrira une nouvelle ère. Sur ce vœu, nous vous souhaitons une très belle année 2021, en espérant aussi que 2020 ne laissera pas trop de séquelles dans notre société…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Les nouveaux bus au gaz en circulation !
Les premiers bus au gaz livrés par l’usine Scania d’Angers...
LADI.es bouscule nos habitudes
Un parcours artistique semé de spectacles, d’expositions et d’ateliers : le...
Guillaume Marquès : Enfant de la balle
Joueur, éducateur, entraîneur, directeur général… Présent au club depuis 2007,...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS