|
|
Nouveau visage pour la salle de jazz
|
|
Nouveau visage pour la salle de jazz

Nouveau visage pour la salle de jazz

Arrivé en mai dernier pour succéder à Renaud Baillet, Antoine de La Roncière est le nouveau programmateur du Petit Faucheux. Un rêve qui devient réalité pour ce passionné !
E.M.

Ne demandez pas à Antoine de La Roncière s’il est musicien. Il vous répondra honnêtement qu’il « possède » un banjo et une trompette mais qu’il ne sait pas en jouer. Le nouveau programmateur du Petit Faucheux n’en est pas moins expert en matière de musiques jazz et improvisées. Mais c’est dans les coulisses qu’il aime œuvrer depuis plusieurs années : « J’aime connaître la musique, mais aussi comment elle se fait. Le qui / quoi / quand. »

Son parcours s’est toutefois construit façon patchwork. Un élément après l’autre, parfois dans le désordre, pour un résultat finalement gagnant. Sa passion d’adolescent pour le jazz l’a ainsi emmené jusqu’en Pologne ou en Allemagne, pour le simple plaisir d’assister à des concerts. Autodidacte pour ce qui concerne l’histoire du jazz, il passe par la case « études » pour se former aux activités culturelles et artistiques, option production et administration des musiques actuelles. Cette partie de l’histoire se déroule dans l’Est, où les musiques contemporaines sont en haut de l’affiche. C’est là-bas qu’il découvre pour un stage le CCAM (Centre Culturel André Malraux) de Vandœuvre-lès-Nancy, et l’incontournable Dominique Répécaud : « Il était une figure importante du milieu des musiques contemporaines ! Et grâce à lui et aux équipes du CCAM et de leur festival annuel, j’ai fait plein de rencontres intéressantes. »

De fil en aiguille, voici donc le jeune homme devenu salarié de l’association Vue d’un Œuf pour son festival « Densités », dans la Meuse. Production, administration… Comme dans de nombreuses associations culturelles, il faut toucher à tout, pour un événement qui fait la part belle aux musiques dites contemporaines. 

En équilibre 

Et le jazz dans tout ça ? S’il reprend temporairement d’autres voies professionnelles pour gagner sa vie, le jeune homme est bénévole régulier du festival Jazz à Luz depuis 2011. Antoine de La Roncière y joue les petites mains, participe à la programmation et apprend : « Avec Emmanuelle Pellegrini dans la Meuse, ou Jean-Pierre Layrac à Jazz à Luz, j’aime voir comment les programmateurs travaillent, c’est une expérience formatrice. Ce métier est un jeu d’équilibre. »

Lors d’un bilan professionnel, le verdict est d’ailleurs sans appel : le métier fait pour lui est celui de programmateur musical. L’équilibriste ne lâche donc pas le fil et garde son rêve en ligne de mire. Après avoir tissé un réseau solide dans les musiques contemporaines et jazz, riche de connaissances et d’expériences, c’est au Petit Faucheux qu’il sera pour la première fois programmateur d’une salle de concerts. 

À 34 ans, il entend s’inscrire dans la continuité du travail développé par son prédécesseur Renaud Baillet : « Nous allons continuer à proposer une programmation qui mélange musiciens confirmés et jeunes talents, locaux, nationaux ou internationaux, pour que le public puisse voyager entre les esthétiques. » Embarquement prévu le 15 septembre pour une ouverture de saison pour petits et grands !

 
+d’infos
Programme et billetterie sur petitfaucheux.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Changement d’ère à la Métropole
Première lame dimanche 11 juillet : Frédéric Augis est élu président de...
40
Le chiffre
LE CLIN D’OEIL
Événements de la semaine
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
10
Déc
En ligne, sur réservation auprès de Ciclic – resa-ciclicanimation@ciclic.fr
19h
9
Déc
Via le lien zoom fourni sur l’agenda de la bibliothèque municipale de Tours : www.bm-tours.fr
19 h
5
Déc
Sur le Facebook Le Temps Machine. Programme complet
19 h
3
Déc
La chaîne YouTube du théâtre-école Samovar https://www.youtube.com/c/LeSamovar93
18 h 
ARTICLES RÉCENTS