|
|
Pour ceux qui veulent changer de voie
|
|
Pour ceux qui veulent changer de voie

Pour ceux qui veulent changer de voie

Cela fait maintenant plus de 6 ans que le CPF (Compte personnel de formation) a été mis en place, le 1er janvier 2015 : tous les salariés sont donc familiarisés avec ce dispositif. Mais savez-vous qu’il existe aussi un CPF pour financer un Projet de Transition Professionnelle, autrement dit une reconversion. Ce dispositif particulier a remplacé le CIF au 1er janvier 2019 et ne peut être utilisé que dans certaines conditions.
Amélie Sueur

Comme il s’agit d’une modalité particulière de mobilisation de son CPF compte personnel permettant aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations, il faut que ces formations soient, d’une part en lien avec le projet professionnel (d’où l’importance de l’appellation Projet de transition professionnelle), mais aussi certifiantes, c’est-à-dire qu’elles apportent une vraie compétence dans le nouveau métier. 

Ce Projet de Transition Professionnelle pour lequel on peut mobiliser sont CPF s’adresse aux salariés du secteur privé en cours de contrat CDI, CDD, ainsi qu’aux intérimaires et aux intermittents, sous certaines conditions. Outre la prise en charge du prix de la formation, ce dispositif permet le maintien d’une rémunération pendant la durée de celle-ci.
Qui peut en bénéficier ?

Pour prétendre à un financement via ce dispositif, les conditions d’ancienneté doivent être remplies et trois critères respectés.

Si vous êtes en CDI et que vous avez exercé une activité salariée pendant 24 mois, discontinue ou non, dont les 12 derniers mois chez votre employeur actuel : vous êtes éligible au projet de transition professionnelle.

Si vous êtes en CDD, vous devez justifier de 24 mois d’activité professionnelle dans les 5 dernières années (tout type de contrat ou de statut confondus) dont 4 mois en CDD au moins au cours de la dernière année. Vous devez toujours être en poste au moment du dépôt de la demande de financement auprès d’une Association Transition Pro. Et la formation doit commencer au maximum 6 mois après la fin de votre contrat.

Les salariés qui ne disposent ni d’un CDI ni d’un CDD (intérimaires et intermittents, par exemple), peuvent aussi en bénéficier sous réserve d’avoir travaillé suffisamment au cours des années écoulées.

Les trois critères à respecter

Trois critères de base sont à respecter pour bénéficier du CPF de transition professionnelle :

– la cohérence du projet (par rapport au profil, au parcours, à la formation initiale du porteur du projet, etc.) ;

– la pertinence du parcours de formation (choix de la formation, coût, individualisation et personnalisation, etc.) ;

– les perspectives d’emploi (il faut avoir des débouchés au niveau régional, notamment.).

 
+d’infos
transitionpro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Changement d’ère à la Métropole
Première lame dimanche 11 juillet : Frédéric Augis est élu président de...
40
Le chiffre
LE CLIN D’OEIL
Événements de la semaine
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
10
Déc
En ligne, sur réservation auprès de Ciclic – resa-ciclicanimation@ciclic.fr
19h
9
Déc
Via le lien zoom fourni sur l’agenda de la bibliothèque municipale de Tours : www.bm-tours.fr
19 h
5
Déc
Sur le Facebook Le Temps Machine. Programme complet
19 h
3
Déc
La chaîne YouTube du théâtre-école Samovar https://www.youtube.com/c/LeSamovar93
18 h 
ARTICLES RÉCENTS