fbpx

À La Folie… Hubert !

Depuis seulement quelques semaines, les touristes et les locaux peuvent venir admirer le jardin fraîchement rénové de La Folie Hubert ainsi qu’un parc somptueux, toujours à Meung-sur-Loire. Un détour bucolique et apaisant.
Hugo De Tullio
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

En entrant dans le jardin de La Folie Hubert, on ne s’attend pas forcément à un tel déluge de fleurs et de plantes en tous genres. L’ensemble s’apparente à une explosion de formes et de couleurs parfaitement harmonisées, dans lequel tout semble avoir une place bien déterminée. Ce résultat bluffant, on le doit à Cyril Colas et Sergio Vieira, les deux propriétaires de ce site de 25 000 m2, qu’ils ont acquis il y a moins de trois ans. 

« Quand nous sommes arrivés, il n’y avait aucune fleur, ni plante, ni gazon. Ça faisait 35 ans qu’il ne se passait rien ! » se remémore Cyril. Lui et son acolyte, botanistes et horticulteurs de formation, décident alors de tout raser et de refaire l’intégralité du parc à leur goût. Le duo emménage à Meung-sur-Loire avec trois semi-
remorques, dont deux remplies exclusivement de plantes. Grâce à leurs voyages, leurs échanges avec des collectionneurs et les nombreuses boutures qu’ils effectuent régulièrement, Cyril et Sergio possèdent une impressionnante collection végétale : 120 variétés botaniques de fuchsias, plusieurs dizaines de rosiers et d’orchidées, mais aussi plus de 600 variétés de plantes. « Je collectionne depuis mes 15 ans et je ne m’en lasse pas », se réjouit Cyril. Il s’agit en effet pour les botanistes d’une véritable passion, puisqu’ils consacrent du temps à leur jardin chaque soir et les week-ends seulement. La semaine, ils ont un « vrai » travail, précise le propriétaire des lieux. 

Le jardin n’est pas la seule attraction de La Folie Hubert, un parc prestigieux entouré des ruisseaux des Mauves aménagés au XVe siècle vient compléter la visite bucolique. Parmi la centaine d’arbres à découvrir, une quinzaine sont tricentenaires. Vous pourrez y trouver des frênes, des platanes, des ifs, des buis, des marronniers, ou encore des tulipiers de Virginie. L’horticulteur précise qu’il y a « deux hectares et demi visitables, mais aussi des coins sauvages, car il faut en laisser pour la nature ». Une petite serre botanique composée notamment de plantes d’Amérique du Sud récupérées durant leurs voyages a également remplacé « un garage rempli de bazar ». Sans parler de la flore, la faune compose aussi le panorama du parc, avec la présence d’une quinzaine de poules « dressées » et de deux jolis alpagas, servant à brouter l’herbe du site. 

Des arbres âgés de 300 ans

À l’origine, Cyril et Sergio ne pensaient pas ouvrir le jardin et le parc au public. Mais fort de ce grand potentiel touristique et sur l’avis de copains botaniques, le duo a finalement décidé d’organiser des visites, et il a bien fait ! Grâce au travail acharné des deux hommes, plus de 1 000 personnes sont déjà venues se promener à La Folie Hubert depuis le mois de juin dernier. Et alors que les portes du parc ont été ouvertes chaque week-end en août, Cyril pense prolonger tout le mois de septembre, pour le plus grand plaisir des amoureux de nature…  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire

Enable Notifications Oui Plus tard