|
|
Avant la construction, la co-construction !
|
|
Avant la construction, la co-construction !

Avant la construction, la co-construction !

Le vote, lors du conseil municipal du 27 septembre dernier, de la cession d’un terrain à la SET (Société d’équipement de la Touraine) situé dans la périmètre de la ZAC des Casernes Beaumont-Chauveau, a été l’occasion pour l’adjointe à l’urbanisme Cathy Savourey de faire le point sur ce projet qui se veut exemplaire sur la méthode de concertation avec les usagers du quartier.
P.N.

« Pour retenir le futur architecte-urbaniste de la ZAC, nous n’avons pas opté pour un concours qui donne toute latitude à celui qui remporte le marché mais pour la procédure de “dialogue compétitif” qui permet d’échanger avec les candidats pendant une période avant de désigner. » Cathy Savourey, l’adjointe à l’urbanisme, a tenu à rappeler la méthode mise en place par la municipalité afin de calmer les impatients qui se demandent où en est l’aménagement de la ZAC Beaumont-Chauveau lancé il y a bientôt dix ans sous le dernier mandat de
Jean Germain.

D’une part, certains projets avancent et vont bientôt sortir de terre (lire ci-dessous) ; d’autre part, la méthode de la co-construction dans la cadre de ce « dialogue compétitif », si elle demande plus de temps, permet tout de même d’associer les habitants du quartier Rabelais-Giraudeau-Maryse Bastié et les futurs usagers de la ZAC à ce dialogue compétitif car, comme le rappelle Cathy Savourey, « il ne s’agit pas de créer un nouveau quartier ex nihilo mais bien d’intégrer un nouvel élément urbain au cœur d’un quartier déjà existant et cela nécessite du temps et de la concertation… ». Pas question donc de faire pousser une ZAC qui ne serait pas ouverte sur la ville actuelle et intégrée à l’environnement existant.

Un tiers-lieu au pavillon de Condé

Le dialogue compétitif avec les trois équipes encore en lice – elles étaient cinq initialement mais deux ont été écartées le 19 juillet dernier – pour être l’urbaniste de la ZAC se fait via un comité de dialogue. Il est composé, en plus des trois élues de la ville de Tours accompagnées des techniciens de la Ville et de la SET, de 7 habitants du quartier et de 12 représentants des différents usagers de la futur ZAC (l’université, le CCNT, l’association des commerçants du quartier mais aussi du marché Rabelais, les parents d’élèves des groupes scolaires voisins, les comités de quartiers Rebelais-Tonnellé et Beaumont, le centre social Maryse-Bastié, etc.).

Sur la douzaine d’événements prévus pour nourrir les offres finales des candidats (auditions, ateliers, rencontres diverses, visites du site, etc.), cinq ont déjà eu lieu. Un premier atelier de co-construction s’est notamment déroulé le 16 septembre et a rassemblé plus de 40 personnes au pavillon Condé pour plancher sur un des gros sujets qui animent l’aménagement de la ZAC : la création d’un tiers-lieu intégrant ce pavillon de Condé et la halle 26 des anciennes casernes. Le rythme des échanges va s’accélérer pour aboutir à un dépôt des offres finales avant la fin de l’année et à la désignation du futur urbaniste début 2022. λ

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Michel Lelong Blues old cool
Le confinement a été l’occasion pour beaucoup de se mettre...
La ville célèbre le centenaire du congrès de Tours
En décembre 1920 se tenait à Tours le 18e congrès de...
TVB, l’été meurtri
Alors qu’il ambitionne de retrouver sa place au sommet du...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS