|
|
|
Bleue ou bien cuite ?

Bleue ou bien cuite ?

Depuis vendredi et jusqu’au 10 juin, la Ville de Saint-Jean-de-la-Ruelle propose un grand rendez-vous pour réfléchir au devenir de la planète. Une cinquantaine d’événements sont prévus.
B.V
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

À Saint-Jean-de-la-Ruelle, les communicants ont visiblement le sens de la formule. Votre planète, vous la voulez bleue ou bien cuite ? : c’est le nom étonnant donné à ce « festival » consacré au devenir de la Terre, et qui durera jusqu’au 10 juin prochain. « Quand on m’a soumis cette formulation, j’avoue que cela m’a un peu questionné », reconnaît sans ambages Christophe Chaillou, le maire de Saint-Jean-de-la-Ruelle, qui salue plus sérieusement « la grande diversité des actions proposées » par cette initiative. 24 ateliers, 12 spectacles, 8 expositions, 4 conférences, 4 projections : c’est en effet le programme plutôt dodu qui sera proposé lors des mois qui viennent à « tous les publics » par les équipes des bibliothèques de Saint-Jean-de-la-Ruelle. Difficile d’être exhaustif, mais disons qu’il sera à la fois possible d’admirer des photos de Yann Arthus-Bertrand, de comprendre pourquoi « la nature se met en colère » grâce à un conteuse et poétesse algérienne, de se renseigner sur la pollution numérique ou bien de profiter de toute une série d’ateliers sur le ramassage citoyen ou la… fabrication de pâte à modeler écologique ! À signaler que la programmation s’est aussi construite avec le MOBE, preuve qu’entre Orléans et Saint-Jean-de-la-Ruelle, on peut travailler ensemble… 

Réflexions, actions

« Le développement durable, il y a ceux qui en parlent et ceux qui en font », résume Pascal Laval, adjoint stéoruellan en charge de cette politique. Au-delà de ce temps de rencontre organisé jusqu’en juin, l’élu pointe les actions concrètes mises en place par sa commune : « Implantation de photovoltaïque, ouverture des circulations douces, réouverture de parcs en centre-ville, restructuration d’un jardin pédagogique, engagement de replanter 100 arbres par an… » Parce que « la ville se reconstruit sur la ville », Pascal Laval ajoute que, selon lui, le réinvestissement de la friche Renault, en bord de Loire, par des immeubles d’habitation, s’inscrit lui aussi dans cette perspective. Christophe Chaillou indique, lui, que le récent « appel à projets citoyens » de Saint-Jean-de-la-Ruelle, sorte de budget participatif déguisé ayant reçu une quarantaine de propositions, participe également des efforts engagés par sa commune sur le thème de la Transition.

Plus d’infos
Du 8 avril au 10 juin
Toute la programmation sur www.ville-saintjeandelaruelle.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire