|
|
|
Ces formations sont à CESI(R) !
|
|
|
Ces formations sont à CESI(R) !

Ces formations sont à CESI(R) !

Le Campus d’Enseignement Supérieur et de Formation Professionnelle (CESI) a un nouveau directeur sur son site d’Orléans. Mais il va aussi s’agrandir prochainement…
La rédaction
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Les 450 élèves du CESI d’Orléans vont bientôt être un peu plus à l’aise. Dans quelques mois probablement, le centre va s’étendre et doubler sa capacité d’accueil. « Nous étions un peu à l’étroit », reconnaît Pierrick Couturier, le nouveau directeur de l’établissement. Arrivé à Orléans depuis la fin du mois de mai, celui-ci veut également « travailler le partenariat » avec les établissements voisins du CESI. « Avec l’Université, par exemple, nous n’échangeons pas encore assez », analyse-t-il, lui qui souhaite également continuer à étendre le réseau d’entreprises avec lesquelles le CESI est en lien dans toute la région Centre-Val de Loire. Ce maillage est aujourd’hui évalué à plusieurs milliers d’entreprises, mais la concurrence, comme la demande, sont fortes. Le Campus d’Enseignement Supérieur et de Formation Professionnelle ayant fait de l’alternance l’un de ses piliers, il se doit de continuer à coller au plus près des besoins des employeurs… Aussi les branches professionnelles sont-elles davantage associées à l’élaboration et au contenu des formations proposées. Et parce que le CESI avait aussi besoin de soutenir ses partenaires tout en permettant à ces stagiaires de valider leur cursus, il a aussi décidé, en cette année de Covid, de prendre à sa charge le montant que les entreprises devaient verser en engageant
un alternant. 

Expertise-métier

Comme partout, l’année passée a logiquement été complexe à organiser pour le CESI. Pierrick Couturier avoue qu’il est encore trop tôt pour savoir aujourd’hui ce que seront les conditions d’accueil à la rentrée de septembre. Présentiel à 50… ou à 100 % ? Toujours est-il que des événements prévus en juillet pourront, eux, se dérouler de manière à peu près normale (voir encadré). En attendant, le CESI continue de se faire connaître, lui et ses trois antennes (école supérieure d’alternance, école d’ingénieurs, école de formation des managers) spécialisées dans des secteurs « porteurs d’emplois » que sont l’industrie, les services, les ressources humaines, la qualité, la sécurité, l’environnement et l’informatique. Actuellement, le taux d’employabilité en France, toutes formations et tous sites du CESI confondus, est de l’ordre de 90 %. Un résultat satisfaisant, que l’établissement souhaite encore améliorer. « Notre directrice de l’école supérieure de l’alternance cherche à garantir totalement l’emploi à la fin d’une formation », appuie Pierrick Couturier. Même si la plupart des formations sont prises d’assaut au CESI, d’autres peinent encore à faire le plein. C’est par exemple le cas du Bachelor QSE (Qualité Sécurité Environnement). « Les jeunes ont parfois des difficultés à être mobiles, explique de façon générique Pierrick Couturier. En France, nous avons un système de transports très centralisé. Par contre, de région à région et dans les régions, c’est plus compliqué… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Le Vacci’Drive de Fleury revoit sa copie, le Pass Sanitaire s’installe dans la métropole
Pris d’assaut depuis les annonces d’Emmanuel Macron en début de...
Les Chaises changent de visage
Une page se tourne aux Chaises. Avec, pour Valloire Habitat, propriétaire de...
Pascal Giry Vivre et courir
Depuis ses deux ans, cet électricien vit à Fleury-les-Aubrais et...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS