|
|
Orléans crée des… îles volantes !
|
|
Orléans crée des… îles volantes !

Orléans crée des… îles volantes !

Officialisée en 2020, l’association orléanaise Tesseract propose aux joueurs d’évoluer dans un univers inédit au sein de Minecraft, le jeu vidéo le plus vendu sur Terre. Dans ce monde virtuel, ils ont notamment mis… trois ans pour construire le décor de leur rêve, composé en partie… d’îles volantes. 
HDT
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Petit rappel des faits pour ceux qui auraient vécu au fin fond d’une grotte ces dernières années : jeu d’aventure et de construction communautaire, Minecraft rassemble chaque mois plus de 126 millions de joueurs, et a enregistré en 2019 près de 100 milliards de vues sur YouTube. L’objectif ? Détruire, placer et transformer de petits blocs de différents matériaux (sable, eau, lave, terre, pierre) dans un monde aux ressources illimitées… En solo ou à plusieurs, il est possible de créer des objets, développer un métier et bâtir des villes. Fort de son succès planétaire, Minecraft bénéficie d’une très grande communauté
de gamers qui, pour certains, ont créé sur Internet des serveurs présentant des modes de jeux inédits, rendant l’expérience du jeu vidéo encore plus riche. Et c’est là qu’entre en scène l’association orléanaise…

« Des endroits magnifiques ! »

À l’origine, Tesseract n’était qu’un serveur sur lequel jouaient quelques amis. Puis à partir de 2020, le groupe est devenu officiel et s’est transformé en association à but non-lucratif. Jeune homme de 27 ans, Naeliks (pseudo qu’il a choisi lorsqu’il joue en ligne) est le président du collectif et explique son fonctionnement : « C’est une association de développement de modes de jeu, qui sert à créer des choses qui n’existent pas dans Minecraft. Avec Tesseract, nous avons développé le concept novateur des îles volantes. »

Comme dans le jeu vidéo de base, il est possible d’avoir un métier, de faire du commerce et de construire son village en toute liberté. Depuis la création de l’association, près de 6 000 joueurs sont venus arpenter les terres du serveur orléanais, et jusqu’à 100 personnes viennent jouer gratuitement, au quotidien. « La plupart du temps, dans Minecraft, les gens créent un univers en deux semaines. Contrairement à eux, on a voulu prendre notre temps et on a peaufiné le projet, qui a pris trois ans », relate le président. Celui-ci joue à Minecraft depuis ses 15 ans et n’a jamais suivi d’études vidéoludiques. Ses bagages de développeur de jeu vidéo ont été acquis grâce à ses expériences personnelles : « C’est en faisant qu’on apprend, et je prends autant plaisir à développer qu’à jouer. » Aujourd’hui, les îles volantes créées par Naeliks et ses compères n’ont plus vraiment le même look qu’à l’origine, et selon lui, c’est tant mieux ! « Tous les outils qu’on développe, les joueurs peuvent se les approprier pour créer des logements. Et aujourd’hui, on se retrouve avec énormément de constructions, de villes, il y a des endroits magnifiques ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Michaël Gonçalves danse avec les stars
Figure locale du monde de la nuit et de la...
Salti, danse épidémique !
La Scène Nationale d’Orléans invite la Compagnie Toujours Après Minuit...
En août, O’Tempo remontera le son
Après avoir accueilli 5 000 personnes lors de sa première édition en...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS