En route pour la relocalisation !

La crise du Covid-19 a montré l'atout de la proximité au niveau de la chaîne de production ainsi que les limites de la délocalisation. Un enjeu qui a poussé DEV'UP, l'agence régionale de développement économique, à engager dès le mois de mai une stratégie de relocalisation en Centre-Val de Loire.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

DEV’UP, l’agence régionale de développement économique, veut pousser les entreprises à relocaliser une partie de la production locale. Elle a choisi, dans le cadre de cette stratégie, de s’appuyer sur quatre filières régionales plus que jamais concernées par les enjeux de la relocalisation : l’industrie pharmaceutique et les dispositifs médicaux, la cosmétique, l’agroalimentaire et, par capillarité, la logistique et le numérique. Des filières qui ont déjà exprimé des besoins en matière de fournisseurs et de sous-traitants fiables de proximité. « Nous avons déjà engagé des contacts, explique Jean-Louis Garcia, le directeur de DEV’UP. Un laboratoire en Eure-et-Loir nous a contacté, mais il faut encore travailler les rapprochements. Nous sommes actuellement en phase de repérage, filière par filière. L’idée, ensuite, est de mettre en place rapidement les rapprochements d’entreprises et les faire venir. » 

Le coût du risque 

Pour Jean-Louis Garcia, les entreprises font aujourd’hui « un calcul de coût, mais aussi de risque en matière d’approvisionnement. Cela peut les pousser à vouloir un sous-traitant plus près ou à internaliser certaines productions ou parties de leur production. Avant, il n’y avait pas la robotisation et la mécanisation. Il y avait aussi le poids des habitudes. C’est un constat partagé par France Industrie. » Pour le directeur de DEV’UP, la région Centre-Val de Loire a de sérieux atouts pour ces installations, car « il y a aussi des clients. » De quoi favoriser les écosystèmes. 

« Mettre en place rapidement des rapprochements d’entreprises »
Jean-Louis Garcia, directeur de DEV’UP 

Pour attirer les entreprises, l’agence de développement régionale a mis en place un site d’immobilier d’entreprises (www.settingup-centrevaldeloire.fr), avec un accompagnement aux projets de relocalisation (contacts utiles, aides…). Un site Internet Invest devrait également être lancé par la suite. Des actions de sensibilisation, par exemple sous forme d’ateliers, devraient en outre être menées éauprès des différents réseaux comme l’Université des développeurs (400 membres) ou le groupe Ambassad’Up (109 chefs d’entreprise du Centre-Val de Loire). En tout cas, si l’on en croit les nombreuses inscriptions pour le forum de relocalisation du 1er juillet (lire encadré), le sujet est, selon Jean-Louis Garcia, tout à fait d’actualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Le canal d’Orléans change de main
Lors de sa dernière session, le Département du Loiret a...
Covid-19 : le ton se durcit à Orléans
Depuis lundi dernier, les bars orléanais doivent être fermés à...
Debout et unis face au fanatisme
Deux jours après le massacre de Samuel Paty à Conflans...
Événements de la semaine
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
11
Oct
Chécy – Espace George Sand
à 15 h
11
Oct
Olivet – Parvis du Moulin de la Vapeur
à 11 h 30
10
Oct
Orléans – Campo Santo
de 11 h à 21 h
10
Oct
Saint-Jean-de-Braye –Théâtre du Clin d’œil.
samedi 17 h, samedi 21 h et dimanche 16 h
ARTICLES RÉCENTS