|
|
Pas de crise pour les trafics !
|
|
Pas de crise pour les trafics !

Pas de crise pour les trafics !

Malgré le Covid-19, les douanes de la région Centre-Val de Loire n’ont pas vu leur activité faiblir en matière de stupéfiants ou de « blanchiments douaniers ». La lutte contre le trafic de cigarettes de contrebande a également porté ses fruits…
Gaëla Messerli

Sylvie Denis, la directrice régionale des douanes du Centre-Val de Loire, a présenté le bilan de l’activité de ses services pour l’année 2020. Malgré les confinements successifs, la lutte contre la fraude s’est poursuivie, avec des constations en hausse de 63 % (697 contre 429 en 2019). En matière de lutte contre les stupéfiants, les douaniers ont ainsi saisi près de 1,2 tonne en 2020, contre un peu moins de 3 tonnes en 2019. « Mais 2019 était une année exceptionnelle, grâce notamment à la saisie de 1,2 tonne de pollen de cannabis par la brigade des douanes de Tours » rappelle Sylvie Denis.

Des stupéfiants ont été découverts lors de contrôles à la circulation, mais aussi de fret express et postal, sans oublier les trois aéroports que compte la région. « Les plus grosses saisies ont lieu avec le fret, mais aussi dans des vans et des voitures, souvent en provenance d’Espagne et du Maroc », précisent les services douaniers. Au total, 1,196 tonne de cannabis a ainsi été mise au jour, mais aussi 6 kilos de cocaïne, 10,8 kilos d’héroïne, 13,9 kilos de Khat (plante psychotrope) et 5,6 kilos d’autres drogues. Des saisies estimées au total à près de 9,8 M€ sur le marché illicite de la revente.

Une odeur de tabac…

La lutte contre les stupéfiants n’est, cependant, pas le seul front des douanes. Pour ce qui est de la contrefaçon en général, 5 400 articles de contrefaçon ont été interceptés par les douaniers en 2020. « Des chaussures, des vêtements, des coques de téléphone… Cette activité a cependant un peu reculé avec la crise du Covid. »

La contrebande des tabacs reste, elle, un enjeu en région Centre-Val de Loire, avec 2,1 tonnes de tabac saisies (+45 %) et 152 constations en 2020. « La lutte contre la contrebande de tabac est un objectif traditionnel qui a un but de protection sanitaire, indique Sylvie Denis. Parmi les tabacs retenus, il s’agit pour les deux tiers de cigarettes et pour 28 % de tabac à narguilé. » En mai 2020, 307 kg de ce type de tabac ont ainsi été saisis par la brigade de Tours lors du contrôle d’un véhicule léger. « L’infracteur avait déclaré une centaine de kilos, précisent les services des douanes. Cela correspondait à plus de 100 000 € au niveau financier. Le Tribunal de Tours a condamné cet individu à plus de 70 000 € d’amende. » En octobre dernier, dans le Loiret, dans le prolongement d’une enquête du Groupement d’Intervention régionale et sur demande du juge d’instruction de Montargis, les douaniers de Bourges ont également retenu 1,13 tonne de cigarettes soupçonnées d’être des contrefaçons de la marque Marlboro, et ont saisi 139 kg de tabac manufacturé en circulation irrégulière. L’enquête est toujours en cours d’instruction…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Ecstatic Danse, événement libérateur !
Un moment atypique, ce vendredi, dans la métropole.
3 936
C’est le nombre de naissances de petites Tourangelles et petits...
Le Clin d’oeil
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS