|
|
Romain Régnard C’est d’la balle !
|
|
Romain Régnard C’est d’la balle !
Portrait

Romain Régnard C’est d’la balle !

À 33 ans, il est devenu l’une des personnalités en vue du sport tourangeau. En tant que directeur général du TMB dont il a accompagné l’ascension vers la Pro B mais aussi en œuvrant au développement d’autres clubs. Car, si le basket est son sport de cœur, il a la capacité de jouer sur d’autres terrains et dans d’autres domaines. Rencontre avec un jeune entrepreneur tout terrain !
Patrice Naour
2011, Débuts au TBC
2014, Création de l’UTBM devenue TBM
Mai 2021, Montée du TBM en Pro B

Quand j’ai commencé à m’occuper du développement du TBC en 2011, nous avions trois partenaires, dont Artus Intérim déjà à l’époque, aujourd’hui il y en a 260… » Cette phrase pourrait résumer la trajectoire ascendante de Romain Régnard dans le ciel du basket tourangeau. Passé de jeune auto-
entrepreneur sortant tout juste de son école de management du sport au poste de directeur général du TMB en à peine une décennie. Il a grandi avec le basket autant qu’il l’a fait grandir puisque le club – qui a aussi changé de nom et de statut juridique entre-temps – est passé de la N3 à la Pro B. « Le basket, c’est mon sport, j’y ai joué, à Beaujardin à l’époque, j’entraînais les équipes de jeunes au TBC, j’ai toujours voulu travailler dans le sport et surtout dans le basket », explique celui qui est arrivé à l’âge de 3 ans à Tours.

Après avoir fait toute sa scolarité à Notre-Dame La Riche où il décroche un BTS commercial, il suit un master de management du sport en alternance. Déjà dans le basket puisqu’il est en contrat avec le club de Bordeaux qui est en Pro B à l’époque. Son master en proche, il fait le choix de revenir à Tours. « J’ai tout de suite créé mon entreprise, je voulais accompagner les clubs dans leur développement, je savais qu’il y avait du potentiel à Tours, mais il fallait professionnaliser la démarche pour convaincre les partenaires, je me suis lancé avec le TBC… » Romain crée donc à 22 ans son agence 6e Homme, une micro-entreprise qui, depuis, a pris du muscle car, en plus du TMB, elle s’est diversifiée sur le terrain du rugby. « Nous avons aussi en charge le développement commercial de l’US Tours et du Stade Poitevin Rugby qui évoluent dans la même division. » Dès l’origine, 6e Homme a aussi en charge l’animation de la galerie du centre commercial de la Petite Arche. Et puis, après avoir géré le développement et l’animation de l’association des commerçants de Tourss-Nord jusqu’à cette année, il s’occupe de celles des commerçants de Tours-Centre, les Vitrines de Tours. « C’est ce que j’aime, développer des réseaux économiques, mettre les gens en relation, faire en sorte que tout le monde y trouve son compte, ça me plaît… » Comment dit-on déjà ? Gagnant-gagnant… Une expression qui colle tout à fait à ce jeune entrepreneur entraînant, dynamique, souriant.

Bien entouré

En cet après-midi de juin caniculaire, on le retrouve dans son bureau. Le téléphone ne cesse de sonner. Le TMB, qui repart en N1 après une seule saison en Pro B, est une équipe à reconstruire avec une dizaine de joueurs à recruter, les agents savent à quel portable sonner… « Je me suis bien entouré pour gérer mes autres activités, je peux consacrer le maximum de temps au TMB, surtout en ce moment où il faut préparer la prochaine saison… Cette descente est la plus grosse déception depuis qu’on a repris le club, c’est très dur à digérer, mais c’est le sport », lâche-t-il, touché mais pas coulé. Le club est dans une situation saine, on va repartir de l’avant pour rebâtir un budget compétitif, le but est de remonter le plus rapidement possible et de continuer à structurer le club… »

Avec son poste de directeur général, il a élargi ses compétences au-delà du commercial. « Je suis aussi responsable des finances et de l’administratif, tout se passe ici dans les locaux d’Artus Intérim, entre mon bureau et celui du président à côté… » Car la trajectoire de Romain Régnard est aussi celle d’un binôme avec le président Bruno de l’Espinay dont il est aussi l’associé minoritaire dans le TMB. « Nous avons des relations de confiance et d’amitié, c’est agréable de travailler aux côtés d’une personne aussi passionnée que lui, il est sans doute dans le top 3 des personnes les plus passionnées de basket en France ! » Avec un tel tandem, le TMB est prêt à rebondir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES
Le clin d’oeil
Romain Régnard C’est d’la balle !
À 33 ans, il est devenu l’une des personnalités en vue...
Port-Avertin largue les amarres
Jusqu’au 18 septembre, la guinguette de Port-Avertin reprend du service avec...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS